Les inscriptions spatiales multiples et le territoire de la famille : mesure et diversité - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2014

Les inscriptions spatiales multiples et le territoire de la famille : mesure et diversité

(1) , (2)
1
2

Abstract

The full extent of family ties is difficult to assess, and it is now undoubtedly clear that families cannot be only viewed within the narrow frontier of one single household, with all members living at the same address. Social sciences research has approached the family through the intensity of relationships entertained between its members. In this field, the concept of “entourage” was introduced to name a group linked by strong ties even when living apart. Nevertheless, relationships are highly dependent on physical proximity, an incentive to study intergenerational solidarities through their spatial configuration. Taking advantage of the “Famille et Logements” survey (INSEE, 2011) data that collected the places of residence of all family members over three generations, this communication explores the different types of spatial proximity according to the socio-demographic characteristics of the respondents and family types. It then allows to address the question of territorial inequalities, i.e. to what extend family territories are modelled by regional features.
Les contours de la famille sont complexes à définir, mais il est admis aujourd’hui qu’on ne peut réduire la famille à un ménage, donc à une seule et même adresse. Plusieurs tentatives ont essayé de décrire la famille à travers les relations effectives entretenues entre leurs membres ; c’est dans cette optique que la notion d’entourage a été introduite. Les relations entre les individus restent dans une large mesure tributaires d’une proximité physique et c’est la raison pour laquelle l’étude des solidarités intergénérationnelles est généralement territorialisée. Nous appuyant sur les données de l’enquête Famille et Logements (INSEE, 2011), des connaissances inédites peuvent être produites sur ces questions. Nous explorerons tout d’abord les formes de proximité physique selon les caractéristiques socio-démographiques des individus et les types d’organisation familiale. Nous nous demanderons ensuite si ces formes sont liées à des inégalités territoriales – par exemple cette répartition a-t-elle des spécificités dans les zones rurales reculées où les personnes peu mobiles ont un accès rendu difficile aux services ? – ou a contrario si elle permet de compenser certains handicaps territoriaux.
Fichier principal
Vignette du fichier
cist2014_inscriptions_spatiales_multiples_et_territoire_de_la_famille_mesure_et_diversite.pdf (396.57 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01353419 , version 1 (11-08-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01353419 , version 1

Cite

Christophe Imbert, Eva Lelièvre. Les inscriptions spatiales multiples et le territoire de la famille : mesure et diversité. CIST2014 - Fronts et frontières des sciences du territoire, Collège international des sciences du territoire (CIST), Mar 2014, Paris, France. pp.229-234. ⟨hal-01353419⟩
519 View
47 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More