La convention Internet contre les territoires, tout contre ! - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2014

La convention Internet contre les territoires, tout contre !

(1)
1

Abstract

The vast majority of local territories, irrespective of their cultural, economic or societal context, integrated with differences however, information technology and communication (ICTs) in their way of functioning, so it is now common to refer to the information society. Beyond this, however, there are many uncertainties about the dynamics of adoption and resistance factors that are expressed across territories. This article attempts to provide a new framework for understanding the quality of the broadcast and the unequal appropriation of ICTs by local territories. The local is here considered as the place where most distinctly identifies the ambivalence of the encounter between “territory” and “ICT”. As a unit geographically circumscribed, local can remove paradoxes and conflicts of values raised by the emergence of new technologies in territories. It reveals in situ and with great precision, how to renegotiate the implicit agreements that shape the “Internet convention” sometimes to the benefit of territory apprehended in its collective dimension, sometimes rather to its detriment. The theoretical framework of conventions, presents itself as a powerful conflict analysis and territorial paradoxes which are expressed in contact with the digital tool. Thus, the “Internet convention” re-question the territory as an object of coordination, agreements and disagreements by allowing the researcher to examine the principles and fundamentals that constitutes it.
Si le déploiement des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au sein des territoires constitue désormais un invariant, quels que soient les cultures, les groupes, la pluralité des contextes politiques, économiques et sociétaux de sorte qu’il devient courant de parler désormais de « société de l’information », il existe toutefois de nombreuses incertitudes sur les dynamiques d’adoption et sur les facteurs de résistance qui s’expriment à l’échelle des territoires. Cet article tente de produire un nouveau cadre de compréhension de la qualité de la diffusion et de l’inégale appropriation des TIC par les sociétés locales. Le local est ici envisagé comme le lieu où s’identifie le plus distinctement l’ambivalence de la rencontre entre « territoire » et « TIC ». En tant qu’unité géographiquement circonscrite, le local, passé au filtre des conventions qui le traversent, permet de lever les paradoxes et les conflits de valeurs qu’entraîne l’irruption de ces nouvelles technologies au sein des sociétés locales. Il permet de constater, in situ et avec une grande précision, la façon dont se renégocient les accords implicites qui forgent ce que nous appelons la « convention Internet », tantôt au bénéfice du territoire appréhendé dans sa dimension collective, tantôt plutôt à son détriment. L’appareil théorique des conventions se présente ainsi comme un outil puissant d’analyse des conflits et des paradoxes territoriaux qui s’expriment au contact du numérique. Ainsi, la « convention Internet » re-questionne le territoire en tant qu’objet de coordination, d’accords et de désaccords, en permettant au chercheur d’interroger les principes et les fondamentaux qui la constituent.
Fichier principal
Vignette du fichier
cist2014_convention_internet_contre_les_territoires_tout_contre.pdf (960.37 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01353441 , version 1 (11-08-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01353441 , version 1

Cite

Philippe Vidal. La convention Internet contre les territoires, tout contre !. CIST2014 - Fronts et frontières des sciences du territoire, Collège international des sciences du territoire (CIST), Mar 2014, Paris, France. pp.379-386. ⟨hal-01353441⟩
914 View
50 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More