The De-nationalization and Re-nationalization of the Life Sciences in China: A Cosmopolitan Practicality? - HAL Accéder directement au contenu
Pré-publication, Document de travail Année : 2012

The De-nationalization and Re-nationalization of the Life Sciences in China: A Cosmopolitan Practicality?

Résumé

Stem cell research and synthetic biology offer complementary insights on the nature of scientific governance in China. Stem cells were essentially promoted by top-down semi-governmental initiatives. Yet it was through a process of 'de-nationalization' (in which a diversity of cross-border communications initiated by scientists effaced the dominance of a singular national voice) that China's stem cell research gained global recognition. Meanwhile, the emergence of synthetic biology has shown a reverse pathway. While many 'Chinese' synthetic biology projects are primarily associated with international programs, this 'de-nationalized' start did not lead to an abandonment of a national agenda. Rather, synthetic biology in China has been transformed into a grassroots proposition of a 'Big Question' approach, which in effect creates a 're-nationalization' by bringing synergy among domestic experts. Chinese stakeholders' experience seems to indicate that scientific development is steered by a (cosmopolitan) practicality, which has lead to a bottom-up instrumentalization of the nation-state.
La recherche sur les cellules souche et en biologie synthétique offre des perspectives complémentaires sur la nature de la politique scientifique en Chine. Les cellules souche ont été essentiellement promues par des initiatives semi-gouvernementales du haut vers le bas. Cependant, c'est à travers un processus de " dénationalisation " (dans laquelle des communications transfrontières diverses initiées par des scientifiques effacent la domination d'une voix nationale unique) que la recherche chinoise sur les cellules souche a obtenu une reconnaissance globale. Simultanément, l'émergence de la biologie synthétique a montré une trajectoire inverse. Alors que de nombreux projets " chinois " en biologie synthétique sont associés au premier chef à des programmes internationaux, cette première étape " dénationalisée " n'a pas mené à un abandon de l'agenda national. Au contraire, la biologie synthétique en Chine a été transformée en une proposition, ancrée sur le terrain, d'une approche en termes de " Grande Question ", qui de fait a créé une " renationlisation " en favorisant une synergie entre les experts nationaux. L'expérience des parties prenantes chinoises semble indiquer que le développement scientifique est dirigé par une pratique (cosmopolite) qui a conduit à une instrumentalisation par le bas de l'État-nation.
Fichier principal
Vignette du fichier
FMSH-WP-2012-08_Zhang.pdf ( 570.81 Ko ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

halshs-00694096, version 1 (03-05-2012)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00694096 , version 1

Citer

Joy Y. Zhang. The De-nationalization and Re-nationalization of the Life Sciences in China: A Cosmopolitan Practicality?. 2012. ⟨halshs-00694096⟩
268 Consultations
866 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 25/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus