Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Journal articles

Datation du Septénaire : rappels et nouvelles considérations

Résumé : Dix ans après que Jerry Craddock avait écrit l'article dans lequel il réfutait la thèse généralement admise d'une rédaction précoce du Septénaire, considéré comme l'une des toutes premières œuvres qu'Alphonse X avait fait composer, je publiais dans les Cahiers de linguistique hispanique médiévale une étude où, acceptant sa théorie, je proposais une lecture de l'œuvre adaptée au contexte politique des dernières années du roi Sage. Certaines évolutions dans les œuvres juridiques alphonsines (quant à la conception de l'intervention du roi dans la composition des livres de lois, quant à la vocation législative ou didactique de ceux-ci, quant à leur contenu, et même quant à l'expression) me paraissaient corroborer l'idée d'une rédaction tardive du Septénaire et celle-ci, à son tour, favoriser une vision globale cohérente de l'œuvre et de la trajectoire idéologique d'Alphonse. J'estimais alors qu'il était inutile de me justifier davantage. Peter Linehan avait admis la thèse de Craddock, Marta Madero et, semble-t-il, José Manuel Pérez-Prendes avaient accueilli favorablement ma propre argumentation
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://shs.hal.science/halshs-00004706
Contributor : Georges Martin Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, September 26, 2005 - 2:36:09 PM
Last modification on : Tuesday, May 3, 2022 - 6:18:17 PM
Long-term archiving on: : Thursday, April 1, 2010 - 10:31:32 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00004706, version 1

Citation

Georges Martin. Datation du Septénaire : rappels et nouvelles considérations. Cahiers de Linguistique et de Civilisation Hispaniques Médiévales, 2001, 24, pp.325-342. ⟨halshs-00004706⟩

Share

Metrics

Record views

184

Files downloads

58