Le patrimoine musical de deux musées parisiens - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2001

Le patrimoine musical de deux musées parisiens

(1)
1

Résumé

Pendant l'Occupation, la politique patrimoniale dans le domaine musical est marquée notamment par l'évolution de deux institutions. Le Musée instrumental du Conservatoire de musique de Paris connaît un réveil sous l'impulsion de Jacques Chailley, Secrétaire général de l'institution. Ouvert à nouveau au public, ce musée connaît une mise en ordre de ses collections, une politique nouvelle de concerts et d'émissions radiophoniques. Au tout jeune Musée des Arts et Traditions populaires, c'est le département d'ethnomusicologie qui de son côté connaît une phase de développement ouvrant des perspectives de recherche encore inconnues. Le directeur de l'établissement, Georges-Henri Rivière, en souhaitant inscrire le musée dans le courant de diffusion du chant populaire français, répond largement aux préoccupations gouvernementales et à celles d'Alfred Cortot et de Joseph Canteloube.
Fichier non déposé

Dates et versions

halshs-00117500 , version 1 (02-12-2006)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00117500 , version 1

Citer

Florence Gétreau. Le patrimoine musical de deux musées parisiens. 2001, pp.183-199. ⟨halshs-00117500⟩
90 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More