Entre l'oral et l'écrit. Pratique, transmission et théorie du métier de facteur d'instruments de musique - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Ethnologie française Année : 1996

Entre l'oral et l'écrit. Pratique, transmission et théorie du métier de facteur d'instruments de musique

(1, 2)
1
2

Résumé

A la fin de la Renaissance, le métier de facteur d'instruments de musique se distingue progressivement de celui de joueur grâce à l'établissement de corporations distinctes. Alors que la transmission du métier reste purement orale, les traités théoriques traitant de l'instrument s'intéressent rarement au savoir faire des artisans. Il faut attendre la fin du XVIIIe siècle pour voir émerger une conception descriptive des techniques de fabrication. Le témoignage de l'artisan en atelier et celui de l'objet modèle doivent contribuer à la formation au métier et à l'éducation du plus grand nombre. Les premières collections d'instruments à but pédagogique voient le jour durant ces décennies qui connaissent l'abolition des corporations. Le XIXe siècle, grâce à la liberté d'exercice, voit d'un côté l'innovation encouragée par le dépôt de brevets (le piano et les vents en bénéficient largement), tandis qu'une production progressivement industrielle et le développement du négoce de l'ancien entrainent une standartisation et un appauvrissement de la tradition dans le domaine de la lutherie. Aujourd'hui, ces tendances demeurent, tandis que des facteurs autodidactes mais disposant d'une large culture historique et technique recréent des modèles aussi bien pour les musiques anciennes que traditionnelles.
Fichier principal
Vignette du fichier
1996_Getreau_EntreOral&Ecrit.pdf (1019.78 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Accord explicite pour ce dépôt

Dates et versions

halshs-00140671 , version 1 (22-06-2016)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00140671 , version 1

Citer

Florence Gétreau. Entre l'oral et l'écrit. Pratique, transmission et théorie du métier de facteur d'instruments de musique. Ethnologie française, 1996, XXVI (1996/3), pp.504-519. ⟨halshs-00140671⟩
135 Consultations
79 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More