LA MORPHOLOGIE EXTERNE ET INTERNE DE LA RÉGION SUPRA-ORBITAIRE EST-ELLE CORRÉLÉE À DES CONTRAINTES BIOMÉCANIQUES ? <br /><br />IS THE INTERNALAND EXTERNAL MORPHOLOGY OF THE SUPRAORBITALAREA RELATED TO BIOMECHANICAL STRESS? STRUCTURALANALYSIS OF THE AFALOU BOU RHUMMEL (ALGERIA) AND TAFORALT (MOROCCO) POPULATIONS - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris Year : 2005

LA MORPHOLOGIE EXTERNE ET INTERNE DE LA RÉGION SUPRA-ORBITAIRE EST-ELLE CORRÉLÉE À DES CONTRAINTES BIOMÉCANIQUES ?

IS THE INTERNALAND EXTERNAL MORPHOLOGY OF THE SUPRAORBITALAREA RELATED TO BIOMECHANICAL STRESS? STRUCTURALANALYSIS OF THE AFALOU BOU RHUMMEL (ALGERIA) AND TAFORALT (MOROCCO) POPULATIONS

(1) , (2)
1
2

Abstract

The purpose of this study was to analyse and compare the external morphology of the supraorbital and maxillary
regions as well as the variability of frontal pneumatisation in a sample of anatomically modern humans of the upper
Palaeolithic of Afalou Bou Rhummel (Algeria) and Taforalt (Morocco), who underwent extraction of upper incisors. The
results of the study show that the consequences of such mutilations are limited to the premaxilla and have no effect on the maxilla or the cranial superstructures. The supraorbital regions are homogeneous. However, the frontal pneumatisation, which is variable in its extension, has a similar morphology to the bone structures. Biomechanical stress has very limited influence on the development of the supraorbital structures, at least in modern humans
Une analyse comparative et complémentaire est menée sur la morphologie externe des régions péri-orbitaires et
maxillaires et sur la variabilité de la pneumatisation frontale chez des Hommes anatomiquement modernes du Paléolithique supérieur d'Afalou Bou Rhummel (Algérie) et de Taforalt (Maroc) ayant subi un nombre variable d'avulsions dentaires.
Les résultats obtenus montrent que les conséquences de ces mutilations sont limitées à l'os pré-maxillaire. La morphologie adulte de l'os maxillaire n'a pas de modification en fonction du nombre d'incisives ôtées durant l'enfance. De même, celle des régions supra-orbitaires est homogène alors que la pneumatisation frontale, très variable dans son extension, montre
une relation dans sa forme avec celle des structures osseuses. Les implications mécaniques liées à l'incision devaient être très variables selon le nombre d'avulsions. Les contraintes correspondantes n'ont pas eu d'influence sur la morphologie de la partie postérieure de l'os maxillaire, ni sur les superstructures de l'os frontal. La pneumatisation est aussi indépendante de ces caractéristiques dentaires et probablement de leurs implications fonctionnelles. Cette approche permet d'argumenter que les contraintes masticatoires ont une influence très limitée sur le développement des superstructures supra-orbitaires et qu'elles n'en sont aucunement la cause principale, au moins chez l'Homme moderne.
Fichier principal
Vignette du fichier
2005_BalzeauBadawi_AfTaf_BMSAP.pdf (733.16 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

halshs-00350457 , version 1 (06-01-2009)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00350457 , version 1

Cite

Antoine Balzeau, Jackie Badawi-Fayad. LA MORPHOLOGIE EXTERNE ET INTERNE DE LA RÉGION SUPRA-ORBITAIRE EST-ELLE CORRÉLÉE À DES CONTRAINTES BIOMÉCANIQUES ?

IS THE INTERNALAND EXTERNAL MORPHOLOGY OF THE SUPRAORBITALAREA RELATED TO BIOMECHANICAL STRESS? STRUCTURALANALYSIS OF THE AFALOU BOU RHUMMEL (ALGERIA) AND TAFORALT (MOROCCO) POPULATIONS : ANALYSES STRUCTURALES DES POPULATIONS D'HOMO SAPIENS D'AFALOU BOU RHUMMEL (ALGÉRIE) ET DE TAFORALT (MAROC). Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris, 2005, 17 (3-4), pp.185-197. ⟨halshs-00350457⟩

Collections

MNHN CNRS IPH
120 View
398 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More