A propos des " techniques " du corps : retour sur l'article de Mauss - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Pré-Publication, Document De Travail Année :

A propos des " techniques " du corps : retour sur l'article de Mauss

(1)
1

Résumé

The starting point of this paper is Mauss' famous definition of the technology: an efficient traditional act. We are interested more particularly in the body techniques and among them in the "techniques without instrument". But Mauss' definition of the technology appears to be insufficient. There is no doubt that the various techniques enumerated by Mauss are traditional, as it is proven by the fact that they differ according to the various cultures. But the only efficiency does not suffice to identify a subset of technical facts beside other subsets of cultural facts like the religious beliefs or the kinship systems. On the basis of the theory of the mediation, we put forth the existence of a particular abstraction whose presence alone makes it possible to characterize a fact as technical. The reality of this abstraction is confirmed by a kind of brain lesions (atechnias). Then we return to the examination of the "techniques without instrument" enumerated by Mauss. We have chosen to discuss two of them: the dance and the sexual positions. At the end of this investigation, it appears that if dance has actually a technical dimension, it would not be the case with sexual positions. The sexual positions are incontestably cultural as a variable mode of social interaction. But whereas Mauss saw nothing more technical, we remain rather sceptical on this point.
Dans ce texte, nous sommes partis de la définition donnée par Mauss de la technique : un acte traditionnel efficace, en nous intéressant plus particulièrement aux techniques du corps. Cette définition de la technique nous a paru insuffisante. En effet, si les différentes techniques énumérées par Mauss varient bien dans l'espace et dans le temps, preuve de leur caractère traditionnel, lié à autant de cultures particulières, la seule efficacité ne nous semble pas permettre d'identifier un sous-ensemble de faits techniques à côté d'autres faits culturels comme les croyances religieuses ou les systèmes de parenté. En nous appuyant sur la théorie de la médiation, nous avons alors émis l'hypothèse d'une abstraction particulière dont la présence seule permet de caractériser un fait comme technique. Après avoir exposé en quoi consiste cette abstraction technique dont l'existence paraît corroborée par ces troubles neurologiques que sont les atechnies, nous sommes revenus à l'examen des " techniques sans instrument " dont parle Mauss au sujet des " techniques du corps ". Parmi toutes les " techniques sans instrument " énumérées par Mauss, nous en avons retenu deux, la danse et les positions sexuelles, dont l'examen nous a paru particulièrement éclairant. Au terme de cette investigation, il apparaît que si la danse possède bien une dimension technique (qui se manifeste dans son pas), ce ne serait pas le cas des positions sexuelles. Ces dernières, comme la danse, possèderaient bien une forme, une manière particulière de mettre en scène l'être ensemble, mais rien d'équivalent au pas. Les positions sexuelles sont incontestablement culturelles en tant que mode variable d'interaction sociale. Mais alors que Mauss ne voit rien de plus technique, nous sommes sur ce point plus dubitatif.
Fichier principal
Vignette du fichier
techniques-corps_juillet09.pdf (233.65 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

halshs-00401717 , version 1 (04-07-2009)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00401717 , version 1

Citer

Jean-Michel Le Bot. A propos des " techniques " du corps : retour sur l'article de Mauss. 2009. ⟨halshs-00401717⟩
1232 Consultations
6772 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More