Multi appartenance et éducation à la citoyenneté dans un conseil à l'école primaire - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Carrefours de l'éducation Year : 2009

Multi appartenance et éducation à la citoyenneté dans un conseil à l'école primaire

Mireille Froment
  • Function : Author
  • PersonId : 838298

Abstract

Pupils take part in the school board debate. This participation is generally considered as an initiation to citizenship and democracy. The article raises the question of the connexion between citizenship and language. It briefly sets out the actual school conditions in which citizenship is formulated. It stresses upon the effets of being a member of several social groups. A particularly exemplary school board session has been observed. It raises two questions. The first one concerns the part of language in interpersonal relationships, ways to behave, to say and to act. It appears that those relations do not depend on language alone, but is also tied to affects, action and praxis. The second one discusses the debate limits. The observation of the utterances during the session about pupils quarrels points out the differences of opinion among the participants. It allows us to suggest that all the quarrels cannot be solved by speaking, and that wording can be arbitrary, sometimes violent... even when enunciating to look for a consensus
Le Conseil initiant au débat, lequel apparaît aux yeux de beaucoup comme l'emblème des sociétés démocratiques, contribuerait au développement de l'esprit civique et préparerait à la vie sociale. Cet article s'intéresse à la (nécessaire) construction du lien entre éducation à la citoyenneté et pratiques langagières, dans les Conseils. Il présente brièvement les conditions dans lesquelles la question de la citoyenneté se pose actuellement en milieu scolaire et met l'accent sur les effets de l'appartenance de chacun à divers groupes sociaux. A partir de l'analyse des échanges dans une séance représentative des Conseils, deux grands points sont discutés. Le premier souligne que les relations interpersonnelles, les façons d'être, de dire et de faire ne sont pas dépendantes du seul langage, mais engagent également l'affect, l'action et la pratique. Le second discute des limites du pouvoir du débat. L'observation des échanges dans la séance, portant sur les différends entre enfants et l'élaboration des points de vue, rendent manifestes les divergences entre les participants. Ce qui permet de suggérer que tous les conflits ne peuvent se résoudre par la parole, et que la mise en mots peut être porteuse d'arbitraire, de violence même ... alors que l'on parle pour chercher un consensus.

Dates and versions

halshs-00454958 , version 1 (09-02-2010)

Identifiers

Cite

Mireille Froment. Multi appartenance et éducation à la citoyenneté dans un conseil à l'école primaire. Carrefours de l'éducation, 2009, Participation et éducation à la citoyenneté, 28, pp.23 à 36. ⟨10.3917/cdle.028.0023⟩. ⟨halshs-00454958⟩
101 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More