D'une scène à l'autre. Construction de l'obscénité dans les narrations facétieuses à la Renaissance - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2011

D'une scène à l'autre. Construction de l'obscénité dans les narrations facétieuses à la Renaissance

(1)
1
Michèle Clement

Abstract

L'obscénité n'est pas toujours où elle semble être dans les nouvelles facétieuses de la Renaissance : dans le cas de "la femme qui fut prise par les crins", les poils vont avoir une fonction de désignation d'une obscénité bien plus angoissante que celle exhibée dans le récit.
Fichier principal
Vignette du fichier
obsceI_niteI_faceI_tieuse_.pdf (157.69 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-00934348 , version 1 (04-02-2014)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00934348 , version 1

Cite

Michèle Clement. D'une scène à l'autre. Construction de l'obscénité dans les narrations facétieuses à la Renaissance. H. Roberts, G. Peureux et L. Wajeman. Obscénités Renaissantes, Droz, pp.335-348, 2011, Travaux d'humanisme et Renaissance, 473, 978-2-600-01466-3. ⟨halshs-00934348⟩
180 View
556 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More