Compter. L'invention de la statistique des fonctionnaires en France (années 1890 - années 1930) - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Sociologie du Travail Year : 2010

Compter. L'invention de la statistique des fonctionnaires en France (années 1890 - années 1930)

(1)
1

Abstract

Cet article propose d'étudier l'invention de la statistique des fonctionnaires dans la France des années 1890-1930. Construite aux marges de l'État, cette mesure est alors le fruit de logiques militantes et/ou professionnelles, assez largement désynchronisées de l'élaboration ou la mise en œuvre de politiques de réduction des effectifs. Trois phases se succèdent : à l'aube du XXe siècle, on compte d'abord les fonctionnaires pour dénoncer le " fonctionnarisme " et la " dépopulation " ; au cours de la décennie qui précède la Grande Guerre, il s'agit surtout de promouvoir une expertise statisticienne ; dans l'entre-deux-guerres, enfin, de fortes compressions sont mises en œuvres, alors que la statistique des fonctionnaires est mise entre parenthèses. Une focalisation sur cette période, par une approche soucieuse des modalités de fabrication et d'usage du nombre des fonctionnaires, permet d'éclairer sous un nouveau jour un discours persistant, et néanmoins paradoxal : on ignorerait combien il y a de fonctionnaires en France, tout en affirmant qu'ils sont trop nombreux.
Fichier principal
Vignette du fichier
RUIZ_SOCTRA_52-2_V1.pdf (398.85 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-00954461 , version 1 (02-03-2014)

Identifiers

Cite

Émilien Ruiz. Compter. L'invention de la statistique des fonctionnaires en France (années 1890 - années 1930). Sociologie du Travail, 2010, 52 (2), pp.212-233. ⟨10.1016/j.soctra.2010.03.004⟩. ⟨halshs-00954461⟩
452 View
633 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More