Irrésistible déclin français et renouveau allemand dans l’industrie des machines (années 1960-2010) - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2016

Irrésistible déclin français et renouveau allemand dans l’industrie des machines (années 1960-2010)

(1)
1

Abstract

L’industrie française n’a guère réussi dans la construction de machines. L’État a mené une politique qui, que ce soit sous Pompidou ou Mitterrand, incitait à des rapprochements autour des acteurs avec lesquels il a l’habitude de travailler, les grands groupes publics ou privés. Mais, ceux-ci, avec leurs dirigeants souvent issus de la haute administration, s’ils savent gérer de grands programmes d’équipements lourds reposant largement sur des commandes publiques, sont moins intéressés par cette industrie de spécialités fines qui exige un savoir-faire technique très pointu . Quant aux entreprises familiales, si certaines connaissent, comme Manitou, Poclain Hydraulics ou N. Schlumberger, une certaine réussite, elles restent en deuxième division à l’échelle européenne. Il est difficile de comprendre comment de tels écarts ont pu s’établir avec leurs homologues allemandes, dont la croissance spectaculaire s’est pourtant souvent faite en dehors des marchés boursiers.
Fichier principal
Vignette du fichier
article Mélanges Eck.pdf (5.49 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

halshs-01313308 , version 1 (23-05-2016)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01313308 , version 1

Cite

Hervé Joly. Irrésistible déclin français et renouveau allemand dans l’industrie des machines (années 1960-2010). Berger, Françoise ; Rapoport, Michel; Tilly, Pierre; Touchelay, Béatrice. Industries, territoires et cultures en Europe du Nord-Ouest, XIXe-XXe siècles Mélanges en l’honneur de Jean-François Eck, Archives nationales du monde du travail, pp.77-86, 2016, 978-2-11-128204-9. ⟨halshs-01313308⟩
204 View
133 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More