L’inscription spatiale d’une grève ouvrière en Bretagne - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2016

L’inscription spatiale d’une grève ouvrière en Bretagne

(1)
1

Abstract

La dimension territoriale d'un mouvement social en est un élément généralement crucial mais souvent négligé. En effet, appréhender de manière fine la territorialisation d'un mouvement social est parfois la clé pour en comprendre le succès. C'est ce que cet article illustre en analysant un mouvement social qui a marqué la Bretagne des années 1970, la grève du Joint français (Saint-Brieuc, mars-mai 1972), restée, 40 ans après, dans la mémoire collective comme le symbole même d'une grève bretonne. L'article étudie les modalités de la transformation d'un conflit ouvrier local en conflit à dimension régionale. Celle-ci a résidé dans deux aspects : les réseaux de solidarité aux grévistes et les cadres d'analyse des acteurs de cette solidarité.
Not file

Dates and versions

halshs-01329345 , version 1 (09-06-2016)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01329345 , version 1

Cite

Tudi Kernalegenn. L’inscription spatiale d’une grève ouvrière en Bretagne : Le Joint français, Saint-Brieuc, 1972. Hélène Combes; David Garibay; Camille Goirand. Les lieux de la colère. La dimension spatiale des mobilisations, Karthala, pp.95-118, 2016, 9782811115371. ⟨halshs-01329345⟩
39 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More