The technique of « point d’Argentan » unveiled - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Artefact : techniques, histoire et sciences humaines Year : 2020

The technique of « point d’Argentan » unveiled

La technique du « point d'Argentan » dévoilée

(1) ,
1

Abstract

Comment une technique de dentelle à l’aiguille qui était pratiquée au XVIIIe siècle par des femmes, et par des enfants dès l’âge de six ans, dans des fabriques et à la campagne aux environs d’Alençon et d’Argentan, est-elle devenue au XXe siècle un secret bien gardé au sein du monastère bénédictin d’Argentan ? Dans cet article nous montrerons que le « grand réseau d’Argentan », des ateliers de la maison Lefébure, mis au point à Bayeux vers 1874, correspond à ce que l’on appelait au XVIIIe siècle un « champ de bride ». La technique d’exécution de ce champ est en fait minutieusement décrite dans une célèbre encyclopédie du XVIIIe siècle, celle de Panckoucke. Avant la Révolution française, ce point n’était donc pas tenu secret.
Fichier principal
Vignette du fichier
Tambrun Le point d'Argentan2.pdf (351.35 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-02073372 , version 1 (19-03-2019)
halshs-02073372 , version 2 (04-12-2020)

Licence

Copyright

Identifiers

Cite

Brigitte Krasker Tambrun, Veronique Thomazo. La technique du « point d'Argentan » dévoilée. Artefact : techniques, histoire et sciences humaines, 2020, Pannes et accidents (XIXe-XXIe siècle), 11 (2019), p. 279-307. ⟨10.4000/artefact.4898⟩. ⟨halshs-02073372v2⟩
145 View
453 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More