La scola judeorum, maison d’étude ou maison de prière ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue de l'histoire des religions Year : 2024

La scola judeorum, maison d’étude ou maison de prière ?

(1)
1

Abstract

Parmi les biens saisis lors de l’expulsion des Juifs décidée par Philippe le Bel en 1306, les documents du Trésor des chartes mentionnent, outre les maisons individuelles, des bâtiments qualifiés de scola. Nous serions tentés de traduire ce terme par « école ». Si pour les villes provençales, ces appellations semblent se référer à des lieux d'enseignement, il n’en est peut-être pas de même pour les villes de France du nord, comme un exemple issu d'Orléans semble l'indiquer (JJ 44, f. 23-24, n° 37 : « l’escole petite des Juys »). Pour comprendre ce que ces scole pouvaient être à l'époque médiévale (aux XIIe et XIIe siècles), il faudra d'abord évoquer les informations fournies par la littérature rabbinique sur l’organisation de l’enseignement dans le monde juif, avant de nous interroger sur l’existence de lieux spécifiques pour transmettre les savoirs et les textes, au Moyen Âge.
Not file

Dates and versions

halshs-03043031 , version 1 (07-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03043031 , version 1

Cite

Judith Kogel. La scola judeorum, maison d’étude ou maison de prière ?. Revue de l'histoire des religions, A paraître. ⟨halshs-03043031⟩
100 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More