Uruguay and its regional insertion : the role of ports in territorial structuration. - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2001

Uruguay and its regional insertion : the role of ports in territorial structuration.

L'Uruguay et son insertion régionale : le rôle des ports dans la structuration du territoire

(1)
1

Abstract

Since its creation, in the late 1980's, Mercosur has been a driving force in the territorial reorganisation of which transport is one of the key elements. Placed at the heart of this integration, Uruguay, with it's restricted internal market, has ambitions to become the crossroad of the region, but remains for the moment, at in the same position as Paraguay, one of the bypassed regions of the southern cone. The small Eastern Republic of Urguay who's existence is due to the strong rivality between its two powerful neigbours who were incapable of finding agreement on the division of the River plate estuary, has become an insular state because of it's role as a buffer. In the current context of internationalisation and economic integration in South America, Uruguay occupies an important position nontheless. The positive aspect of the situation is that the country benefits from a series of contact traditionally undertaken by ports and coastal areas due to its proximity to the Argentinian market. The Uruguayan coast is subject to pressure today due to the liberalization of the national economy. This reawaking of the coast is not without risk however : the requirement of massive and private investment. If the insertion of Uruguay as an important regional player is due to the value of its coastal access and notably by the reactivation of its ports, this one cannot be achieved without a territorial strategy which pricniples are necessary based on society choices.
Le Mercosur constitue, depuis son lancement à la fin des années 1980, un puissant facteur de recomposition territoriale dont les transports sont les éléments moteurs. Placé au coeur du dispositif d'intégration, l'Uruguay, au marché intérieur particulièrement étroit, ambitionne d'en devenir le carrefour, mais demeure pour l'instant, au même titre que le Paraguay, un des espaces contournés du Cône sud. La petite République Orientale, dont l'existence trouve son origine dans la rivalité entre entre ses deux puissants voisins, incapables de s'entendre sur le partage de l'estuaire de le Plata, hérite du caractère insulaire que sa vocation d'Etat tampon lui confère. Dans le contexte actuel de l'internationalisation des échanges et de l'intégration économique sud-américaine, l'Uruguay bénéficie cependant d'une position remarquable. Cette rente de situation s'articule autour d'une série de contacts, traditionnellement assumés par des espaces littoraux où des sites portuaires et balnéaires de qualité bénéficient de la proximité du marché argentin. A la croisée de multiples usages, la rive uruguayenne subit aujourd'hui toutes sortes de pressions, réactivées par le désengagement de l'Etat et la mise en oeuvre de processus d'ouverture économique. Ce réveil du rivage comporte toutefois une part de risque : celui d'apports capitalistiques massifs mais ponctuels, essentiellement basés sur les seules logiques du retour sur investissement. Si l'insertion régionale de l'Uruguay passe par la mise en valeur de son interface littorale, et notamment par la réactivation de ses ports commerciaux longtemps restés en sommeil, celle-ci ne peut s'établir en l'absence d'une stratégie territoriale d'aménagement dont les principes reposent en partie sur des choix de société.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse Foulquier (2001).pdf (25.85 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-01231189 , version 1 (19-11-2015)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01231189 , version 1

Cite

Eric Foulquier. L'Uruguay et son insertion régionale : le rôle des ports dans la structuration du territoire. Géographie. Université de Nantes, 2001. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01231189⟩
330 View
130 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More