Éléments initiaux : combinaisons et schémas préférentiels dans un corpus d’articles scientifiques - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Corpus Year : 2014

Éléments initiaux : combinaisons et schémas préférentiels dans un corpus d’articles scientifiques

Abstract

This article focuses on the preverbal zone of the sentence (that is initial elements (IE) + preverbal subject), in a corpus of scientific articles in the humanities. It aims to identify the different attested combinations of IE (11 categories defined by semantic and morpho-syntactic criteria) in relation to the nature of the subject. Firstly, the study shows that the sequences without IEs (initial subject) exceed those with IEs, and that among the latter, those with a single IE are by far the most common. The analysis then focuses on the frequency of the different categories of IE (the most frequent are logico-pragmatic and spatio-temporal elements, and those denoting logical relations), and on the sequences in which they appear. We consider the number of IEs, their category, as well as their position in the sequence. We show that the initial position in a chain is usually occupied by logico-pragmatic IEs. Moreover the nature of the subject appears to be correlated with certain characteristics of the IE. The study reveals that the texts in the corpus are relatively homogeneous, although occasionally differences emerge between disciplines.
La présente contribution s’attache à l’étude, dans un corpus d’articles scientifiques en sciences humaines, de la zone préverbale, c’est-à-dire des éléments initiaux (EI) et du sujet préverbal. Il s’agit de déterminer les combinaisons attestées des différents EI (11 catégories définies par des critères sémantiques et morpho-syntaxiques) en relation avec la nature du sujet. L’étude permet tout d’abord de déterminer que les séquences sans EI (sujet initial) excèdent celles avec EI, et que, parmi ces dernières, celles avec un seul EI sont, de loin, les plus fréquentes. L’analyse porte ensuite sur la fréquence des différents EI (viennent en tête les éléments logico-pragmatiques, spatio-temporels et les relations logiques), ainsi que sur les chaînes dans lesquelles ils entrent préférentiellement, tant du point de vue du nombre d’EI possible et de leur catégorie, que de leur position dans ces chaînes. La première position s’avère ainsi associée de manière nettement préférentielle aux EI logico-pragmatiques. La nature du sujet apparaît par ailleurs corrélée à certaines caractéristiques des EI. Il ressort de l’étude que les textes du corpus présentent une relative homogénéité, même si des divergences ponctuelles apparaissent entre certaines disciplines.
Fichier principal
Vignette du fichier
corpus-2427-13-elements-initiaux-combinaisons-et-schemas-preferentiels-dans-un-corpus-d-articles-scientifiques.pdf (670.94 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

halshs-01250220 , version 1 (05-01-2016)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01250220 , version 1

Cite

Frédérique Mélanie-Becquet, Sophie Prévost. Éléments initiaux : combinaisons et schémas préférentiels dans un corpus d’articles scientifiques. Corpus, 2014, Eléments initiaux dans la phrase : approches inter-genres et inter-langues, 13, pp.29-60. ⟨halshs-01250220⟩
229 View
239 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More