Le mouvement syndical au miroir des élections de 2007 : <br />les redéfinitions complexes du rapport au politique - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue La Pensée Année : 2007

Le mouvement syndical au miroir des élections de 2007 :
les redéfinitions complexes du rapport au politique

(1)
1

Résumé

The aim of this article is to understand the evolution of relations between the unions' field of action and the political parties' one. This question can be approached by the study of multiple engagements of militants. But this practice is currently in decline, and has to be completed by the analysis of the articulations betweens unions and political parties, particularly in their mutual conception of their field of action. The two main unions in France, CGT and CFDT, redefined recently in their discourses the limits of their field of action: their legitimacy to act in industrial relations is articulated to a new vision of this space as an autonomous one, unlinked from politics. On the otherwise, the two main political parties in France, PS and UMP, intervene more and more in unions' debates, assimilate essential elements of their proposals, and act as if they detent the “good model” of unionism. Theses discourses from political parties deprive unions of the autonomy they pretend give to them.
Cet article se propose d'analyser les transformations des rapports entre l'univers syndical et l'univers politique. Cette question peut être abordée par l'étude des pratiques d'engagements multiples des militants. Mais cette dimension, aujourd'hui en déclin, doit être complétée, par l'analyse des formes d'articulation entre syndicats et partis, notamment dans leurs conceptions de leurs champs d'intervention. La CGT et la CFDT se sont appliquées à redéfinir, dans leurs discours, les limites de l'intervention syndicale, liant leur légitimité à agir dans le domaine des relations professionnelles à une conception de celui-ci comme un espace autonome, préservé du politique. A l'opposé, le PS et l'UMP n'hésitent pas à intervenir dans les débats syndicaux, se réappropriant une partie des propositions et se posant en détentrices du savoir sur le « bon modèle » de syndicalisme à promouvoir, ce qui prive justement les syndicats de cette autonomie qu'ils prétendent leur reconnaître.

Mots clés

Fichier principal
Vignette du fichier
syndelections07.pdf (195.41 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

halshs-00154337 , version 1 (13-06-2007)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00154337 , version 1

Citer

Sophie Béroud. Le mouvement syndical au miroir des élections de 2007 :
les redéfinitions complexes du rapport au politique. La Pensée, 2007, N° 349, pp.111-121. ⟨halshs-00154337⟩
141 Consultations
136 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More