Solidarités familiales : l'illusion du renouveau - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2002

Solidarités familiales : l'illusion du renouveau

(1)
1

Abstract

De plus en plus de jeunes à la recherche de leur premier emploi continuent d’habiter chez leurs parents. Les personnes âgées dont la dépendance s’accroît trouvent souvent chez leurs filles la présence et le soutien nécessaires. Les conjoints qui divorcent bénéficient de l’appui de leurs parents proches et moins proches… La famille représente en somme une sorte de protection qui s’exerce tout au long de la vie. L’appartenance à des réseaux – famille, amis, voisinage, proches – permet de se prémunir contre les problèmes sociaux et les difficultés économiques. Etre privé de ce tissu d’insertion et de socialisation primaire – « ne pouvoir compter sur personne », « ne pas être entouré » – est donc perçu comme une fragilité, mais aussi comme un « risque » : celui d’être isolé et dépendant des solidarités publiques. Lors du colloque « Recherches et familles », en 1983, signe d’un regain d’intérêt évident de la collectivité et de la sphère politique pour la question de l’articulation entre vie privée et espace public, Giovanni Sgritta faisait l’analyse suivante : « Durant la période de l’immédiat après-guerre jusqu’à la fin des années 60, la recherche sociale reflétait plutôt la crise de l’institution familiale, alors qu’à présent, elle reflète plutôt la crise d’un certain modèle de société, la crise de l’Etat providence, mettant en évidence dans le même temps le maintien et la fonction de la famille dans l’accomplissement d’importantes tâches sociales. » (Intro.)
Not file

Dates and versions

halshs-00177015 , version 1 (05-10-2007)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00177015 , version 1

Cite

Claude Martin. Solidarités familiales : l'illusion du renouveau. Familles. Permanence et métamorphoses., Editions Sciences humaines, p. 107-112, 2002, 9782912601162. ⟨halshs-00177015⟩
49 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More