La réception de l'œuvre d'Eugen Wüster dans les pays de langue française - HAL Accéder directement au contenu
Pré-publication, Document de travail Année : 2004

La réception de l'œuvre d'Eugen Wüster dans les pays de langue française

Résumé

Eugen Wüster is often seen as the founder of the theory of terminology, but his legacy is strongly contested in French-speaking countries, contrary to what may be observed in other parts of the world. The positiveor negative reception of his ideas is examined according to the theoretical orientation of the researchers. It turns out the the break is more radical when the researcher is engaging in a new theoretical direction.
Eugen Wüster est généralement reconnu comme le fondateur de la théorie de la terminologie, mais son héritage est fortement contesté dans le pays de langue française, contrairement à ce qu'on peut observer dans d'autres pays. La réception positive et négative de ses idées est examinée selon les orientations théoriques des chercheurs francophones, et les lignes de démarcation sont mises en évidence. Il en ressort que la rupture avec la théorie wüstérienne est plus forte lorsqu'il s'agit de définir de nouveaux paradigmes de recherche, en particulier par rapport à la prise en compte de relations sociolinguistiques et textuelles ou encore dans la définition du concept. Puisque la plupart des écrits de Wüster ne sont disponibles ni en français ni en anglais, il s'avère que les oppositions affichées portent davantage sur les orientations générales que sur le détail de ses analyses.
Fichier principal
Vignette du fichier
Wuestervuparlesautres_ciel_2004.pdf ( 110.95 Ko ) Télécharger
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

halshs-00276087, version 1 (28-04-2008)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00276087 , version 1

Citer

John Humbley. La réception de l'œuvre d'Eugen Wüster dans les pays de langue française. 2004. ⟨halshs-00276087⟩
432 Consultations
2178 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 26/05/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus