L'Aveugle Frélon et La romance du chien: construction et diffusion d'une image en abîme - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Musique, images, instruments Année : 2008

L'Aveugle Frélon et La romance du chien: construction et diffusion d'une image en abîme

Résumé

In 1814, Antoine-Pierre Mongin (1761-1827) exhibited at the Salon de peinture in the Louvre, a painting representing L'aveugle Frélon. The printed catalogue says: "He is represented on the Louis XV square: his dog is accompanying him". On the floor, several printed broadsheets show a song entitled: Romance du chien. In 1816 Godefroy Engelmann printed a lithograph of the painting entitled Le chien de l'aveugle annotated with verse by Augustin-François Creuzé (1771-1839), a famous librettist. Jean-Aimé Vernir, harpist of the Royal Academy of Music, a member and President of the Société académique des Enfants d'Apollon, composed music for this verse. Thanks to him, this ballad was performed during a musical session of this academy and printed "for the benefit of the blind musician". Another version of the song appeared in Le chansonnier des Grâces in 1819, with the same verse but a different melody. Two other lithographs (one with important variants" were later printed. Here we underline the interrelation and circulation of the "motive" between different media, a chronicle being interpreted as a romanticized "painting" of the picturesque Paris, first for the visitors of the Salon de peinture, and then for the members of an Association were artists and musicians are meeting once a month.
Au Salon de peinture de 1814, Antoine-Pierre Mongin (1761-1827) expose un tableau représentant L'Aveugle Frélon. Le catalogue imprimé précise : "Il est représenté dans la place Louis XV : il est accompagné de son chien". Au sol, une pile de feuilles volantes imprimées portent le titre d'une chanson : Romance du chien. Le tableau a été lithographié en 1816 par Godefroy Engelmann, avec pour titre Le Chien de l'aveugle. Les vers qui sont reproduits sont ceux d'une romance écrite et imprimée par Augustin-François Creuzé de Lesser (1771-1839). Elle fut mise en musique par Jean-Aimé Vernier, harpiste de l'Académie royale de musique et membre de la Société académique des enfants d'Apollon. Deux autres lithographies présentant des variantes ont été ultérieurement publiées. Nous mettons en lumière l'interrelation et la circulation d'un "motif" avec le passage de la chronique à la construction d'un "tableau" romancé du Paris pittoresque, à la fois pour le public du Salon de peinture et celui d'une Société musicale réunissant musiciens amateurs et professionnels
Fichier principal
Vignette du fichier
2008_Getreau_Frelon_MII10.pdf (990.54 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Accord explicite pour ce dépôt
Loading...

Dates et versions

halshs-00293588 , version 1 (22-06-2016)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00293588 , version 1

Citer

Florence Gétreau. L'Aveugle Frélon et La romance du chien: construction et diffusion d'une image en abîme. Musique, images, instruments, 2008, Iconographie musicale : enjeux, méthodes et résultats 10, pp.120-133. ⟨halshs-00293588⟩
146 Consultations
194 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More