La déforestation dans la région de Saint-Georges de l'Oyapock (Guyane française) - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue Les Cahiers d’Outre-Mer. Revue de géographie de Bordeaux Année : 2002

La déforestation dans la région de Saint-Georges de l'Oyapock (Guyane française)

Résumé

The Deforestation of the Region of St. Georges de l'Oyapock, French Guiana. The shifting cultivation, known locally as abattis, is generally practiced on small areas, less than one heetare. It leaves relatively discrete traces, if any at all at average or small scales. However, this method of land clearing is often regarded, rightly or wrongly, as one of the principal causes of tropical deforestation. To evaluate its surface extent and study the recent changes in the spatial use occurring at a local scale, we have studied the example of St.-Georges de l'Oyapock. The study was based on three series of aerial photographies with scales ranging between 1/10 000 and 1/50 000, taken respectively in 1958, 1987 and 1997. After geometric corrections, mosaics of aerial photographies were set up and various land cover and land use types were derived from them by computer-aided photomapping, supplemented by field surveys and ground readings taken in 1998. A spatialised information data base integrated in a GIS was constituted for computer-assisted analysis. With this data base, we drew up land cover maps at different dates, and obtained statistics showing surface extent and spatial distribution of land cover and land use, and their variations in time. The results highlight the role of roads and trails in the agricultural colonization of the Amazonian forest and make it possible to appreciate better the impact of traditional shifting farming on the dynamics of the forest at a local scale. We noted that in 1998, 58% of the shifting patterns are located within a radius of 200 m on both sides of a road or trail, this proportion increases by 83 % for a distance of 500 m. Around the settlement of St. Georges, 53 % of agricultural parcels still under cultivation are located in a range of 2 kilometers. They represent 28 % in a range of 1 kilometer. Of the total surface area of 3,231 hectares mapped, the agricultural clearings (small clearing and other pasture lands) occupy 16 % of the surfaces in 1998, against 11 % in 1958. The recent forest conversion pointed out is first of all due to pastures, which thus nibbled 12 % of forest cover. However, of the 708 hectares of non-forest surfaces in 1958, 273 hectares are re-covered again by forest in 1998, therefore suggesting a forest recolonization of 8 % of the mapped area. Between 1958 and 1998, the rate of local deforestation was 0,26 % per year. The use of aerial data integrated in a GIS constitutes an invaluable tool for the follow-up studies of deforestation dynamics at a local scale, in an area that is underpopulated and landlocked. The method used is reproducible and can be adapted to other sites of comparable nature.
Pratiquée en Guyane française sur de petites superficies généralement inférieures à 1 ha, l'agriculture itinérante sur brûlis, désignée localement par le vocable abattis, laisse des empreintes relativement discrètes, voire imperceptibles à moyenne ou petite échelle. Pourtant, ce mode de défrichement agricole est souvent perçu, à tort ou à raison, comme l'une des principales causes de la déforestation tropicale. Pour évaluer son emprise spatiale et suivre les mutations récentes dans l'occupation du sol à l'échelle locale, nous nous sommes intéressés à la région de Saint-Georges de l'Oyapock. L'étude a été réalisée à partir de trois séries de photographies aériennes aux échelles comprises entre 1/10 000 et 1/50 000, prises en 1958, 1987 et 1997. Après géoréférencement et réalisation des mosaïques, les différentes composantes de l'occupation du sol ont été identifiées par photo-interprétation, actualisée par les observations et les relevés effectués sur le terrain en 1998. Une base d'informations spatialisée intégrée dans un SIG a été mise en place pour une exploitation informatique des données. À partir de cette base d'informations, nous avons dressé des cartes d'occupation du sol aux différentes dates et obtenu des statistiques sur l'emprise spatiale des abattis et son évolution au cours du temps. Les résultats mettent en évidence le rôle des routes et pistes dans la colonisation agricole de la forêt amazonienne et permettent de mieux apprécier l'impact de l'agriculture itinérante sur brûlis sur la dynamique de la forêt à l'échelle locale. On relève qu'en 1998, 58% des abattis sont situés à une distance de 200 m de part et d'autre d'une route ou d'une piste. Cette proportion passe à 83% pour une distance de 500 m. Tout autour de Saint - Georges, 53% des abattis en cours d'exploitation sont situés dans un rayon de 2 km. Ils représentent 28% dans un rayon de 1 km. Sur une surface totale cartographiée de 3 231 ha, les défrichements agricoles (abattis et autres surfaces pastorales) occupent 16% des superficies en 1998, contre 11% en 1958. Les défrichements récents se font essentiellement au profit des pâturages qui ont ainsi grignoté 12% de forêt. Toutefois, sur les 708 ha de surfaces non forestières en 1958, 273 ha sont à nouveau recouvertes de forêt en 1998, soit une recolonisation forestière de 8% de l'espace cartographié. Entre 1958 et 1998, le taux de déforestation locale a été de 0,26% par an. L'exploitation des données aériennes intégrées dans un SIG constitue un précieux outil de suivi de la dynamique de la déforestation à l'échelle locale, dans une région sous peuplée et enclavée. La méthode utilisée est reproductible et adaptable à d'autres sites de même nature.
Fichier principal
Vignette du fichier
Tsayemetal_deforestation-guyane.pdf ( 126.74 Ko ) Télécharger
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

halshs-00308968, version 1 (04-08-2008)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00308968 , version 1
  • IRD : PAR00002870

Citer

Moise Tsayem Demaze, Jean Marie Fotsing, Frédéric Huynh. La déforestation dans la région de Saint-Georges de l'Oyapock (Guyane française). Les Cahiers d’Outre-Mer. Revue de géographie de Bordeaux, 2002, 55 (218), pp.197-222. ⟨halshs-00308968⟩
344 Consultations
354 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 15/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus