Le sultan al-Ashraf Khalîl et son vizir. Liens personnels et pratiques du pouvoir dans le sultanat mamlouk - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Annales Islamologiques Year : 2005

Le sultan al-Ashraf Khalîl et son vizir. Liens personnels et pratiques du pouvoir dans le sultanat mamlouk

(1, 2, 3, 4, 5)
1
2
3
4
5

Abstract

Si la société mamlūke apparaît comme une société segmentée, fortement hiérarchisée, elle n'est pas pour autant une société fracturée : les modèles sociaux, les activités culturelles, et même politiques et administratives, embrassaient virtuellement tous les groupes sociaux. Si les identités sociales étaient caractérisées par l'altérité, les pratiques sociales semblent, quant à elles, plutôt l'avoir été par l'inclusion et la collaboration. Dans son ouvrage, Muslim Cities in the Later Middle Ages, I.M. Lapidus, appelait "à explorer non seulement l'action sociale mais également les concepts et les valeurs qui soutenaient l'organisation des relations sociales, les symboles de l'ordre social et les mentalités des individus " dans les sociétés médiévales musulmanes, et plus particulièrement dans la société mamlūke.
Fichier principal
Vignette du fichier
AnIsl39_2005_EYCHENNE.pdf (2.05 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

halshs-00325446 , version 1 (08-01-2013)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00325446 , version 1

Cite

Mathieu Eychenne. Le sultan al-Ashraf Khalîl et son vizir. Liens personnels et pratiques du pouvoir dans le sultanat mamlouk. Annales Islamologiques, 2005, 39, pp.249-273. ⟨halshs-00325446⟩
300 View
120 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More