Populisme, néo-patrimonialisme et démocratie en Algérie - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Book Sections Year : 1997

Populisme, néo-patrimonialisme et démocratie en Algérie

Abstract

S'il y a une notion qui peut qualifier le système politique algérien de sa naissance à nos jours, c'est bien la notion de populisme. Pour des raisons sociales, culturelles, historiques, le populisme a servi de fondement idéologique au mouvement de libération nationale d'abord, et au régime de l'Algérie indépendante ensuite. Mais alors que les émeutes d'octobre 1988 semblaient marquer son acte de décès, il s'est avéré qu'il n'a fait que déserter les sphères du pouvoir pour alimenter une opposition religieuse radicale. En effet, les difficultés, voire même l'échec, de la démocratisation tiennent en fait à la prégnance du populisme dans la "culture politique" ambiante. Le populisme, qui repose sur le postulat de l'unité du corps politique - le peuple - s'oppose à la démocratie en ce que celle ci institutionnalise les divergences économiques et idéologiques du corps social ce qui affaiblirait le peuple face à ses ennemis extérieurs et intérieurs.
Fichier principal
Vignette du fichier
addi_l_populisme.pdf (52.04 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-00397900 , version 1 (23-06-2009)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00397900 , version 1

Cite

Lahouari Addi. Populisme, néo-patrimonialisme et démocratie en Algérie. Gallissot René. Populismes du Tiers Monde, L'Harmattan, Paris, pp.215-225, 1997, L'Homme et la société. ⟨halshs-00397900⟩
323 View
624 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More