Femmes et addictions dans la littérature internationale : sexe, genre et risques - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire - BEH Year : 2009

Women and addiction in the international literature: sex, gender and risks

Femmes et addictions dans la littérature internationale : sexe, genre et risques

Abstract

The international literature on women and addictions is constituted by publications relating to sex, i.e. physiological differences on the effects of the use of psychoactive products on men or women, or publications on gender differences, i.e. on the social roles attributed to one gender or the other. Sex differences, consist mainly in physiological variations, such as corporal fluid volume, which causes a different impact of the substances on the metabolism, and also distinctions related to mental health. Gender differences reveal a stronger affective dependence among women, a greater impact of negative events from childhood as the origin of addictions and differences in accessing and using treatments. Risk-taking in addictive behaviours is also described as being more important in women than in men. Finally, two specific female problems are emphasised: prostitution and maternity, because these themes are recurrent in the literature reviewed
La littérature internationale sur les femmes et les addictions permet d'une part de distinguer les publications ayant trait au sexe, c'est-à-dire aux différences physiologiques des effets de consommations de produits psychoactifs sur l'organisme des femmes ou des hommes, et d'autre part les publications portant sur des différences de genre, c'est-à-dire portant sur la différence des rôles sociaux attribués à l'un ou l'autre sexe. Parmi les différences liées au sexe, on trouve essentiellement des variations physiologiques, comme le volume de liquide corporel, ce qui entraîne un impact différent dans le métabolisme des substances, mais également des distinctions ayant trait à la santé mentale. Les différences de genre montrent une dépendance affective plus forte chez les femmes que les hommes, un impact plus marqué des évènements négatifs de l'enfance comme origine des addictions et des différences dans l'accès et l'utilisation des traitements. Les prises de risque dans les comportements addictifs sont également décrites comme plus importantes chez les femmes que chez les hommes. Enfin, deux problèmes plus spécifiquement féminins ont été approfondis, la prostitution et la maternité, car ces thématiques sont récurrentes dans la littérature examinée
No file

Dates and versions

halshs-00475696 , version 1 (22-04-2010)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00475696 , version 1

Cite

Laurence Simmat-Durand. Femmes et addictions dans la littérature internationale : sexe, genre et risques. Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire - BEH, 2009, 10-11, pp.86-89. ⟨halshs-00475696⟩

Collections

CNRS CESAMES
264 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More