Se déplacer pour fuir la mixité ? La mobilité quotidienne comme vecteur de mobilité résidentielle ascendante-ségrégative - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2010

Se déplacer pour fuir la mixité ? La mobilité quotidienne comme vecteur de mobilité résidentielle ascendante-ségrégative

(1) , (1)
1

Abstract

Dans l'abondante littérature sur la " ville émergente ", cette aire urbaine éclatée spatialement, la mobilité quotidienne apparaît souvent comme un instrument au service de la ségrégation. Grâce à la mobilité, dit-on, les ménages peuvent choisir plus librement leur lieu de résidence, sans se soucier de questions de proximité - puisque la mobilité est désormais un excellent substitut à la proximité - et on présume que cela leur permet d'échapper aux voisinages " indésirables " et d'aller chercher un " entre soi " plus homogène socialement. En particulier, on estime que pour de nombreux individus/ménages, à tous les étages de la hiérarchie sociale, l'éloignement du domicile par rapport au lieu de travail et les longs trajets domicile-travail (DT) que cela entraîne devient le moyen par lequel on accède à des quartiers plus prestigieux socialement. Pertinente en théorie, cette hypothèse n'a néanmoins pas fait véritablement l'objet d'une vérification empirique. C'est l'objet de la recherche que l'on propose de présenter. Mobilisant l'Enquête Globale sur les Transports, conduite en Ile-de-France en 2001-2002, on a cherché à répondre à la question suivante : vérifie-t-on, pour les ménages qui ont changé de domicile récemment (au cours de la décennie précédant l'enquête), que le déménagement vers un quartier plus huppé socialement va régulièrement de pair avec un allongement des trajets DT ?
Fichier principal
Vignette du fichier
Se_deplacer_pour_fuir_la_mixite.pdf (110.88 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-00546346 , version 1 (02-02-2011)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00546346 , version 1

Cite

Emre Korsu, Sandrine Wenglenski. Se déplacer pour fuir la mixité ? La mobilité quotidienne comme vecteur de mobilité résidentielle ascendante-ségrégative. Premières journées du Pôle Ville de l'Université Paris-Est : Villes, Transport et Territoire : Quoi de neuf ?, Jan 2010, Champs-sur-Marne, France. ⟨halshs-00546346⟩
286 View
136 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More