Un autre point de vue sur la controverse autour de la "Maison de l'histoire de France" : La sociologie de la mémoire comme tierce position - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Book Sections Year : 2011

Un autre point de vue sur la controverse autour de la "Maison de l'histoire de France" : La sociologie de la mémoire comme tierce position

Abstract

La controverse suscitée par le projet de création d'une "Maison d'Histoire de France" intéresse les sociologues à plus d'un titre. La sociologie de l'action publique a en effet récemment pris pour objet ces "questions mémorielles" qui surgissent désormais, à intervalles réguliers, dans le débat public et, dans le même mouvement, se sont intéressées aux politiques publiques qui prétendent y répondre voire les anticiper.
Fichier principal
Vignette du fichier
MusA_e_d_histoire_texte_Gensburger_Lavabre.pdf (152.15 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-00835334 , version 1 (23-09-2014)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00835334 , version 1

Cite

Sarah Gensburger, Marie-Claire Lavabre. Un autre point de vue sur la controverse autour de la "Maison de l'histoire de France" : La sociologie de la mémoire comme tierce position. Backouche Isabelle et Duclert Vincent. Quel musée pour l'histoire de France ?, Armand Colin, pp.89-98, 2011, 978-2-200-27172-5. ⟨halshs-00835334⟩
107 View
196 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More