Propriété et quasi-propriété immobilières sous le socialisme et leurs mutations post-socialistes - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Cahiers du CEFRES Year : 1997

Propriété et quasi-propriété immobilières sous le socialisme et leurs mutations post-socialistes

Abstract

Dans cet article, l’auteur s’intéresse à l’évolution des propriétés et « quasi-propriétés », et au rapport entre sphère publique, formelle et sphère privée, informelle. Elle s’attache ainsi à analyser les intrications de l’économie informelle et de l’économie formelle, la première étant, selon elle, la partie « organique » de la seconde. Elle détaille tout d’abord l’histoire des institutions, et les spécificités du « socialisme réaliste » ainsi que du droit usufructuaire assimilé à la propriété. Elle montre par la suite comment la propriété individuelle remplace graduellement la propriété privée, en mettant l’accent sur le rôle central de la famille dans ce processus. Elle analyse enfin le phénomène de restitution des biens et des droits patrimoniaux après la période communiste, et les premiers pas dans la législation de la « quasi-propriété ».
Fichier principal
Vignette du fichier
smidova_1997_propriete_immobiliere_socialisme.pdf (389.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

halshs-01166124 , version 1 (22-06-2015)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01166124 , version 1

Cite

Olga Šmídová. Propriété et quasi-propriété immobilières sous le socialisme et leurs mutations post-socialistes : Cahiers du CEFRES N° 11f, Anciens et nouveaux propriétaires. Cahiers du CEFRES, 1997, Anciens et nouveaux propriétaires, 11f., pp.15. ⟨halshs-01166124⟩

Collections

CEFRES
105 View
161 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More