Etudes des interactions dans les lieux de vie d’un patient aphasique. Auto-répétitions, répétitions collaboratives, et reformulations des aidants - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Book Sections Year : 2015

Etudes des interactions dans les lieux de vie d’un patient aphasique. Auto-répétitions, répétitions collaboratives, et reformulations des aidants

Abstract

Dans le cadre du projet développé sur l’axe Interaction et Santé du laboratoire ICAR (UMR 5191), Inter-Actions et Aphasie (IAA), nous avons établi un partenariat avec l’Ecole d’orthophonistes de Lyon, pour constituer une série d’enregistrements vidéo d’interactions entre des patients aphasiques et leur entourage proche privé (conjoints, amis, enfants, etc) ou professionnel (soignants, thérapeutes, auxiliaires de vie, etc), tous ayant un rôle d’aidant auprès des patients. L'ensemble des détails de l'interaction mis en lumière par les données audio-visuelles sont transcrits et permettent de rendre visible la production située, dans le temps et en contexte, des pratiques langagières des participants. Dans certains des corpus, nous constatons l'existence d'un très grand nombre de répétitions et de reformulations de la part des aidants : parfois celles-ci se substituent au tour du patient à un point de transition possible, ou bien elles sont des répétitions ou des reformulations de productions issues d’un tour précédent. Les répétitions et les reformulations semblent alors caractéristiques de ce type d'interactions. Ces réalisations sont organisées selon différents formats (par exemple, des auto ou hétéro-répétitions produites à l’identique, ou avec modifications - modalisations, expansions - de manière contingente ou différée ; ou encore des auto-reformulations paraphrastiques et synonymiques – Picoche, In Kara, p. 296, 2007) ) et remplissent différentes fonctions (par exemple, des répétitions à emploi d’intensité, de renforcement - Hammer, In Kara, p. 35, 2007, ou des répétitions et des reformulations permettant de délimiter une période thématique dans laquelle les participants co-construisent du sens, etc). Ces phénomènes langagiers, traditionnellement catégorisés en linguistique interactionnelle comme des pratiques de réparation, renvoient à un aspect fondamental de la gestion de l'intercompréhension en interaction (Mondada & Pekarek-Doelher, 2000). En effet, dans le contexte particulier des échanges avec des patients aphasiques, nos premiers résultats montrent que les répétitions et les reformulations des aidants s'orientent vers l'établissement d'une compréhension mutuelle, mais qu’il est aussi possible d’explorer les limites des répertoires langagiers des patients (dimension évaluative). Parallèlement, la rééducation langagière (dimension rééducative), et plus largement une « reconstruction discursive » du monde (Guilhaumou, 2004), seraient mises en jeu. Ces structures langagières font également progresser l’interaction en développant des « contributions concurrentielles » de la reformulation et de la parataxe dans l’élaboration du sens et la progression argumentative du discours (Hammer, F. In Kara, 2007, ibid). Notre analyse articulant des approches syntaxiques (Blanche Benveniste, 1997, 2003 ; Henry et Pallaud, 2004) et interactionnelles permet de décrire finement les propriétés des différents usages des répétitions et des reformulations dans des contextes particuliers d'interactions entre patients aphasiques et aidants, et entre les aidants en train de s’occuper conjointement du patient aphasique. Ce type d’étude contribue ainsi aux travaux qui s'intéressent au langage et aux processus cérébraux (Nespoulos, 2006, 2010) tout en tenant compte des contingences contextuelles (Wilkinson, Beeke, Maxim, 2010), et observe les mécanismes des répétitions et reformulations, au niveau de régularités distributionnelles et de contraintes syntagmatiques (Blanche Benveniste, 2003) de certaines configurations syntaxiques mises en œuvre. Les exemples, que nous présenterons pour cette contribution, illustreront ces phénomènes, en deux parties, leurs valeurs pragmatiques et les aspects interactionnels inhérents, d’une part, et les formes syntaxiques élaborées construites au cours de ces interactions particulières, d’autre part.

Domains

Linguistics
Fichier principal
Vignette du fichier
Teston et al_2015_auto-répétitions, répétitions collaboratives, et reformulations des aidants.pdf (533.74 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-01271989 , version 1 (12-02-2016)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01271989 , version 1

Cite

Sandra Teston-Bonnard, Isabel Colón de Carvajal, Vassiliki Markaki. Etudes des interactions dans les lieux de vie d’un patient aphasique. Auto-répétitions, répétitions collaboratives, et reformulations des aidants. Juan Manuel Lopez Muñoz. Aux marges du discours. Personnes, temps, lieux, objets, Editions Lambert-Lucas, pp.337-349, 2015, 978-2-35935-155-2. ⟨halshs-01271989⟩
318 View
248 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More