Les noms Samoireau et Côt dans les vignobles du Val de Loire (16e-19e s.), Recherches sur l'histoire des cépages de Loire, 4 - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 2016

Les noms Samoireau et Côt dans les vignobles du Val de Loire (16e-19e s.), Recherches sur l'histoire des cépages de Loire, 4

Abstract

Samoireau and Cot are two different names for the same grape variety. Samoreau is a place name near Fontainebleau were François Ist had vines from Cahors (and elsewhere) planted in 1532-39. Under the name Samoireau, the variety was then spread towards Paris, Burgundy and the eastern Loire Valley vineyards: Orleans, Berry (Sancerre, Bourges). A synonym “plant du roi” (king’s vine) could explain the success of this variety in too far north regions for its regular ripening. In the western part of the Loire Valley (in the Sologne – Touraine- Anjou – Poitou vineyards), the variety was called Cors, Caux etc. This name, not attested earlier than the 18th cent., was very likely a contraction issued from the name of the town Cahors in Quercy where the variety is called Auxerrois (synonym Malbec in Bordeaux and elsewhere in the world). The use of Cors, Caux etc. ascertains a parallel way of circulation of the variety towards the Loire valley. The name Côt (Cot in the international nomenclature) itself was chosen among others by ampelographs around 1800 and popular by 1850. The use of the name Samoireau had almost disappeared by the mid 19th cent.
Les noms Samoireau et Côt, désignant un même cépage, répartissent les vignobles du Val de Loire en deux zones, aval et amont. La Sologne constitue la ligne de partage. Samoireau est un nom précoce attesté dès le 16e siècle. Il vient du lieu de transit du cépage introduit depuis Cahors dans les vignes de Fontainebleau par François 1er. Par propagation, le nom a accompagné les plants. Plant du roi est un synonyme de samoireau qui peut expliquer le renom du cépage dans une zone trop septentrionale pour son mûrissement. Les antécédents de Côt (cors, caux ...) correspondent à autre une voie de pénétration vers les vignobles ligériens. Enfin Côt, nom choisi par les ampélographes (Odart), apparaît vers 1800 et s’impose au détriment de Samoireau qui disparaît vers 1850.
Fichier principal
Vignette du fichier
samoireau_côt_def.pdf (1.2 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-01362338 , version 1 (08-09-2016)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01362338 , version 1

Cite

Henri Galinié. Les noms Samoireau et Côt dans les vignobles du Val de Loire (16e-19e s.), Recherches sur l'histoire des cépages de Loire, 4. 2016. ⟨halshs-01362338⟩
390 View
567 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More