Expression et position du sujet pronominal du 12e au 14e siècle : une approche quantitative et contrastive - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Conference Papers Year : 2012

Expression et position du sujet pronominal du 12e au 14e siècle : une approche quantitative et contrastive

Abstract

This study is based on a corpus of texts from 12 th to 14 th century. It aims to provide a quantitative account of the evolution of the expression and of the position of pronominal subjects. We make a systematic distinction between 1 st and 3 rd persons, which allows to put forward (test of khi2) significant differences in distribution, especially as regards non expression. Besides, the coefficient of correlation proves that there is no statisitic relation between the declines of inversion and non expression, whatever the person is. We conlude in insisting on the difficulty to determine general tendencies related to external characteristics of the texts (date, domain, form and dialect). Résumé Fondée sur un corpus du 12 e au 14 e siècle, l'étude propose une approche quantitative de l'évolution de la position et de l'expression du sujet pronominal. Pour chacun des phénomènes on distingue les personnes 1 et 3, mettant ainsi au jour, à l'aide du test du khi2, des différences de distribution significatives, en particulier pour la non-expression. Le recours au coefficient de corrélation montre l'absence de liaison statistique entre le recul de l'inversion et celui de la non-expression, quelle que soit la personne. La conclusion insiste sur la difficulté à dégager des tendances nettes liées aux caractéristiques externes des textes (date, domaine, forme, dialecte).
Fondée sur un corpus du 12e au 14e siècle, l’étude propose une approche quantitative de l’évolution de la position et de l’expression du sujet pronominal. Pour chacun des phénomènes on distingue les personnes 1 et 3, mettant ainsi au jour, à l’aide du test du khi2, des différences de distribution significatives, en particulier pour la non-expression. Le recours au coefficient de corrélation montre l’absence de liaison statistique entre le recul de l’inversion et celui de la non-expression, quelle que soit la personne. La conclusion insiste sur la difficulté à dégager des tendances nettes liées aux caractéristiques externes des textes (date, domaine, forme, dialecte).
Fichier principal
Vignette du fichier
prevost_JADT-0612.pdf (566.25 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

halshs-01423631 , version 1 (30-12-2016)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01423631 , version 1

Cite

Sophie Prévost. Expression et position du sujet pronominal du 12e au 14e siècle : une approche quantitative et contrastive. 11èmes Journées Internationales d’Analyse des Données textuelles (JADT 2012), A.Dister D. Longrée et G. Purnelle Jun 2012, Liège, Belgique. pp.791-804. ⟨halshs-01423631⟩
184 View
80 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More