Entretien avec Anna Karina - HAL Accéder directement au contenu
Chapitre d'ouvrage Année : 2011

Entretien avec Anna Karina

Résumé

La période 1960-1970 : « Je la revois avec beaucoup de joie, et je trouve que j’ai eu beaucoup de chance d’intéresser ces grands metteurs en scène. Tout d’abord, bien sûr, Jean-Luc Godard, mon mari et aussi mon Pygmalion ». Jusqu’à15 ans, Anna Karina se trouvait « ingrate, trop grande » et se distribuait « des rôles de sorcière », se voyant dans ces jeux être comme une « aventurière », sans faire de différence avec « comédienne », mais s’imaginer faire du cinéma. D’origine danoise, Anna Karina a bien connu Carl Dreyer, qui « voulait faire un film sur le Christ et m’engager pour jouer la vierge Marie, mais il ne l’a jamais tourné. » Dreyer était « un Dieu » pour elle, tout comme George Cukor, avec qui elle a joué Justine, et dont elle dit le bonheur, toujours aussi présent, de l’avoir rencontré. Anna Karina a connu des rôles très éclectiques : un film chanté, « hyper-moderne »n de Pierre Koralnik, avec Serge Gainsbourg, Anna, produit par la télévision par Michèle Arnaud, « une très grande dame de la chanson française » ; un film « très kitsch », Shéhérazade, de Pierre Gaspard-Huit, à propos duquel elle raconte une l’anecdote très drôle d’un tournage dans le désert où on avait failli l’oublier alors qu’elle était juchée sur un dromadaire qui ne voulait plus s’arrêter ! Durant ces années, Anna Karina a beaucoup tourné en Europe, avec Rainer Werner Fassbinder (Roulette chinoise), Luchino Visconti (L’Etranger, avec Marcello Mastroianni), Volker Schlöndorff (Michael Kohlhaas le rebelle), Valerio Zurlini (Des filles pour l’armée), Franco Brusatti (Pain et chocolat), Jacques Rivette (La Religieuse), André Delvaux (Rendez-vous à Bray), Jacques Baratier (Dragées au poivre). Enfin, Anna Karina a réalisé Vivre ensemble, tourné à Paris, à New-York. Et continue à enregistré des albums, à écrire livres et scénarios.
Loading...
Fichier non déposé

Dates et versions

halshs-01579596, version 1 (31-08-2017)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01579596 , version 1

Citer

Nicolas Schmidt. Entretien avec Anna Karina. L’Age d’or du cinéma européen. Chefs-d’œuvre des années 1950-1970, sous la direction de Denitza Bantcheva, Editions du Revif, pp.161-166, 2011, Collection cinéma, 978-2-35700-008-7. ⟨halshs-01579596⟩
140 Consultations
0 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 16/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus