De la rente immobilière à la finance : la Société de la rue Impériale (Lyon 1854-2004) - Archive ouverte HAL Access content directly
Books Year : 2019

De la rente immobilière à la finance : la Société de la rue Impériale (Lyon 1854-2004)

(1) , (2)
1
2
Loïc Bonneval
  • Function : Author
  • PersonId : 856381

Abstract

The Société de la Rue Impériale (SRI) is the oldest real estate company in France. With more than 150 years of estate management of « haussmannian » buildings situated in the main street of Lyon, it had a crucial role among real estate companies. From its beginning (1854) to its end (2007), the SRI has constantly placed estate management in the center of its activities. This long run activity contrasts with the ephemeral duration of other real estate companies in the XIXth century. Throughout its existence, the holding of exceptional real estate assets has ensured a rent on which it has based its expansion. It is progressively shifting to a finance-led model in the late 1960s, after a major takeover by the Lazard bank. The purchase of the SRI by Abou Dhabi's sovereign fund completes the financialisation process of this prestigious piece of real estate. Based on the archives of the Company, the history of the SRI allows to trace back transformations of urban spaces in the long term and to better understand interactions between financial capital and the production of the city. This book constitutes an original approach to the economic and urban development.
Doyenne des sociétés immobilières du Second Empire (antérieure même aux sociétés parisiennes), la Société de la rue Impériale (SRI) offre la possibilité de restituer plus de 150 ans de gestion immobilière d’un bâti « haussmannien » dans la principale artère d’une grande ville, Lyon. De sa création (1854) à sa disparition (2007), la SRI n’a cessé de placer la gestion des immeubles au centre de ses activités. Cette longévité exceptionnelle tranche avec les durées éphémères des sociétés immobilières nées dans la foulée des politiques de grands travaux au xixe siècle. Tout au long de son existence, la détention d’un patrimoine immobilier d’exception lui a assuré une rente sur laquelle elle a assis son expansion. Elle bascule progressivement dans une logique financière à la fin des années 1960 à la suite d’une prise de contrôle par le milieu bancaire des grosses sociétés immobilières. Le rachat de la SRI par le fonds souverain d’Abou Dhabi achève le processus de financiarisation d’une des pièces les plus prestigieuses de l’immobilier lyonnais. Nourrie par des archives exceptionnelles, l’histoire de cette société immobilière permet de retracer, dans le temps long, les transformations des espaces urbains et de mieux comprendre le rôle du capital financier dans la production de la ville. Elle constitue de ce fait une approche originale de l’imbrication de l’économique et de l’urbain.

Keywords

Dates and versions

halshs-02158071 , version 1 (17-06-2019)

Identifiers

Cite

Loïc Bonneval, François Robert. De la rente immobilière à la finance : la Société de la rue Impériale (Lyon 1854-2004). ENS Éditions, pp.428, 2019, Sociétés, espaces, temps, 979-10-362-0094-6. ⟨10.4000/books.enseditions.12684⟩. ⟨halshs-02158071⟩
149 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More