Migrations et relations interethniques dans la ville - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles e-migrinter Year : 2017

Migrations et relations interethniques dans la ville

(1, 2)
1
2

Abstract

« Autochtones et immigrés en quartier populaire. D’Aligre à l’Îlot Châlon » est le second ouvrage d’une série d’études conduites dans trois quartiers parisiens à la fin des années 1980, avec le soutien de la mission de la recherche urbaine du ministère de l’Urbanisme et du Logement. Publié en 1987 par Véronique De Rudder, en collaboration avec Michelle Guillon, l’ouvrage aborde la question des relations interethniques dans la ville en partant du postulat que toutes les situations résidentielles urbaines sont des situations de « cohabitation pluriethnique ». Cette situation de cohabitation, « loin de former un système dichotomique, est construite par des relations « entre des groupes multiples, fluctuants, difficiles à définir avec précision, traversés de multiples clivages » (J. Mantovani et O. Saint-Raymond (1984) cité par De Rudder, 1990, p. 70).

Dates and versions

halshs-02511306 , version 1 (18-03-2020)

Identifiers

Cite

Julie Garnier. Migrations et relations interethniques dans la ville. e-migrinter, 2017, 15, ⟨10.4000/e-migrinter.813⟩. ⟨halshs-02511306⟩
20 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More