Introduction. Un nouveau regard sur la sécurité intérieure de l’UE : les apports des outils de la sociologie de l’action publique - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue Politique européenne Année : 2019

A new look at EU internal security: insights from the tools of the sociology of public action

Introduction. Un nouveau regard sur la sécurité intérieure de l’UE : les apports des outils de la sociologie de l’action publique

Résumé

Issues concerning internal security at the EU scale have given rise to numerous pieces of research at the crossroads between different approaches and lines of questioning (theories of European integration, security studies, immigration policymaking, etc.). Beginning with a discussion of the strengths and limits of classical integration theories, this introduction then proposes instead concepts and theoretical tools developed within the sociology of public policy in order to understand the making and implementation of policies in this issue area. In so doing, stress is laid upon the plurality of governmental and non-governmental actors involved, the diversity of their involvement in internal security policy-making, and of the ‘public problems’ they respectively have contributed to constructing and promoting. Three dimensions are developed in particular: logics of (de)politicization, normative and cognitive framings and the temporality of internal security policymaking.
Les questions de sécurité intérieure à l’échelle de l’Union européenne ont fait l’objet de nombreux travaux au croisement de plusieurs traditions de recherches (théories de l’intégration européenne, questions de sécurité, politiques d’immigration, etc.). À partir d’un dialogue critique avec les théories classiques de l’intégration européenne, cette introduction défend l’utilité des notions et des outils théoriques provenant de la sociologie de l’action publique pour comprendre la fabrication et la mise en œuvre de ces politiques, en insistant notamment sur la pluralité des acteurs gouvernementaux ou non-gouvernementaux, les diverses formes d’implication, ainsi que la définition des problèmes dont les différents acteurs sont porteurs. Trois dimensions sont notamment analysées plus attentivement : les logiques de (dé)politisation, les orientations normatives et cognitives et la temporalité des politiques de sécurité intérieure.
Loading...
Fichier non déposé

Dates et versions

halshs-02534982, version 1 (07-04-2020)

Identifiants

Citer

Agathe Piquet, Andy Smith, Jacques de Maillard. Introduction. Un nouveau regard sur la sécurité intérieure de l’UE : les apports des outils de la sociologie de l’action publique. Politique européenne, 2019, La sécurité intérieure européenne au prisme de la sociologie de l’action publique, 65, pp.8-29. ⟨10.3917/poeu.065.0008⟩. ⟨halshs-02534982⟩
52 Consultations
0 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 16/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus