En sortir, mais dans quel état ? De la peste à la covid-19 - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 2023

En sortir, mais dans quel état ? De la peste à la covid-19

Abstract

La peste comme métaphore de l’épidémie de covid-19 qui sévit aujourd’hui ? Certes pas, heureusement, quant aux taux de mortalité qui sont sans commune mesure. Et l’attitude devant la mort a changé. Mais il est des constantes comportementales (fuite des classes aisées, fake news, complotisme, recherche de boucs émissaires, montée de l’anomie, dissolution des liens sociaux). Si l’épidémie n’est plus considérée comme une punition divine, certains la pensent comme une vengeance de la nature saccagée par l’homme. Il s’agit surtout de mesurer les conséquences économiques de l’épidémie et celles de la clôture, de l’enfermement, de la suspension des libertés d’aller et de venir, d’observer que dans toutes les épidémies majeures, il y a eu mise en lumière et accroissement des inégalités. Mais comment s’en sont sorti économiquement les pays et les villes frappés par la peste au cours des siècles. Si à court terme, malgré une mortalité comprise entre 30% et 60% de la population, les « villes de la peste » ont montré une étonnante résilience (des courbes en V ou en « aile d’oiseau »), à plus long terme les conséquences du choc épidémiologique ont été très différentes selon les structures sociales, institutionnelles, sectorielles des économies concernées. L’épidémie a été un révélateur des faiblesses et un accélérateur de l’histoire. Les pays ou les cités en déclin ont vu celui-ci se confirmer tandis que ceux qui bénéficiaient de secteurs porteurs, qui étaient dotés d’institutions performantes et s’inscrivaient dans un espace économique en expansion ont pu faire « contre mauvaise fortune bon cœur » et ont vu se confirmer leur dynamisme. Après un retour sur les épidémies du XXe siècle qui, souvent, n’ont provoqué qu’une certaine indifférence, l’ouvrage revient sur les comportements observés au cours des grandes épidémies du passé, les changements et les constances. Puis la focale est mise sur deux épisodes majeurs de peste, celle dite de Justinien au haut Moyen-âge et la peste noire de 1347-1350, et sur leurs conséquences économiques, sociales et géopolitiques à l’échelle mondiale. Enfin sont étudiées les épisodes de peste dans les villes européennes à l’âge classique (XVIe-XVIIIe siècles), surtout ceux de Naples (1656), Londres (1665) et Marseille (1720). On observera la mise en place des institutions de ce que Foucault a nommé « la ville de la peste », les conséquences sociales et économiques de la mort de masse – lourdement inégale –, des comportements de panique, d’anomie, également d’assistance, de lutte contre la contagion et de contrôle social, les effets du grand confinement, du cloisonnement et de la fermeture. Des comparaisons avec des situations contemporaines sont établies.
Fichier principal
Vignette du fichier
epidemiesV2.pdf (939.33 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-03003053 , version 1 (13-11-2020)
halshs-03003053 , version 2 (19-06-2023)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03003053 , version 2

Cite

Pierre Dockès. En sortir, mais dans quel état ? De la peste à la covid-19. 2023. ⟨halshs-03003053v2⟩
445 View
740 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More