L’économie sociale et solidaire et l’inscription territoriale des problèmes publics : émergence et enjeux d’un pôle territorial de coopération économique - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Revue Gouvernance Year : 2021

L’économie sociale et solidaire et l’inscription territoriale des problèmes publics : émergence et enjeux d’un pôle territorial de coopération économique

Xabier Itçaina

Abstract

The social and solidarity-based economy (SSE) plays a pivotal role in the territorial processing of public problems, as evidenced by the French Territorial Groupings of Economic Cooperation (TGEC). Far from limiting itself to an addition of corporate legal statuses, the SSE aims here at nurturing the very models of territorial developments. Significantly, the South Aquitaine TGEC, based in Tarnos (Landes) aggregates around twenty SSE bodies, public authorities and for-profit companies within one project of territorial cooperation. Constituting a TGEC consists in a discrete and contained construction and processing of territorial public problems. Nevertheless, public problems are subject to constant political work on the part of stakeholders. This political work aims first at bringing together initially distinct sector-based public problems (youth employment, social and economic development, equilibrium between productive and residential economy, gender equality, creation of economic activity, territorial short circuits, small farming, food) in order to merge them into a shared territorial project. The political work then aims at harmonizing distinct social constructions of public problems, varying according to the territories engaged in the cooperation. These public problems can aggregate on a virtuous manner, but they can also be subject to potential tensions when prioritization is needed.
L’économie sociale et solidaire (ESS) joue un rôle central dans l’inscription territoriale des problèmes publics, comme en témoigne en France le cas des pôles territoriaux de coopération économique (PTCE). Loin de se limiter à une addition de statuts entrepreneuriaux, l’ESS ambitionne ici de nourrir les modèles de développement territorial. À ce titre, le PTCE Sud Aquitaine, basé à Tarnos (Landes), associe une vingtaine de structures de l’ESS, collectivités et acteurs privés marchands dans une démarche de coopération territoriale. La constitution du PTCE témoigne d’un registre de construction et de traitement discret et confiné des problèmes publics territoriaux. Les problèmes publics y font l’objet d’un travail politique permanent de la part des acteurs. Ce travail politique vise d’abord à construire comme convergents des problèmes publics initialement distincts et sectoriels (emploi des jeunes, développement social et économique, équilibre entre économie productive et économie résidentielle, égalité entre les femmes et les hommes, création d’activités, circuits courts territoriaux, agriculture paysanne et alimentation) pour les fusionner dans un même projet territorial. Il entend ensuite harmoniser des constructions de problèmes publics distinctes selon les territoires engagés dans la coopération. Ces portages de problèmes publics peuvent s’agréger de façon vertueuse, ils peuvent aussi donner lieu à d’éventuelles tensions au moment de les hiérarchiser.
Fichier principal
Vignette du fichier
RevueGouvernance_XItcaina.pdf (274.33 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

halshs-03256793 , version 1 (21-12-2021)

Licence

Attribution - ShareAlike

Identifiers

Cite

Xabier Itçaina. L’économie sociale et solidaire et l’inscription territoriale des problèmes publics : émergence et enjeux d’un pôle territorial de coopération économique. Revue Gouvernance, 2021, Cadre spatial et cadrage de la cause : l’inscription territoriale des problèmes publics, 18 (1), pp.62-83. ⟨10.7202/1077287ar⟩. ⟨halshs-03256793⟩
63 View
108 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More