Imagerie « orientalisante » et sceaux égéens : réflexions sur l’iconographie et la transmission conceptuelle de l’hybridité femme-animal en Grèce ancienne - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Antike Kunst Year : 2022

Imagerie « orientalisante » et sceaux égéens : réflexions sur l’iconographie et la transmission conceptuelle de l’hybridité femme-animal en Grèce ancienne

Abstract

La représentation des êtres fantastiques constitue un thème iconographique largement répandu dans le bassin égéen. Les transferts d’images étudiés dans les îles de Chypre, de Rhodes et de la Crète au cours des premiers siècles de l’âge du Fer conduisent à s’interroger sur le maintien et la réception des traditions iconographiques en Méditerranée orientale suite à la disparition des civilisations de l’âge du Bronze et aux différentes vagues d’« orientalisation » perceptibles au sein du répertoire figuré. Les images de « Mischwesen » féminins examinés tout au long de cet article ne sont pas destinées à soutenir l’hypothèse d’une continuité artistique entre l’âge du Bronze et l’âge du Fer. Néanmoins, les résultats de l’enquête montrent que l’absence de production ou de reproduction d’images comme celles d’êtres fantastiques n’implique pas un défaut de leur transmission. La glyptique retient en particulier notre attention, car pour l’âge du Bronze égéen, sceaux et empreintes de sceaux forment une source iconographique essentielle pour l’imagerie de l’hybridité femme-animal.
No file

Dates and versions

halshs-03907134 , version 1 (19-12-2022)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03907134 , version 1

Cite

Christian Mazet, Laetitia Phialon. Imagerie « orientalisante » et sceaux égéens : réflexions sur l’iconographie et la transmission conceptuelle de l’hybridité femme-animal en Grèce ancienne. Antike Kunst, 2022, 65, pp.3-26. ⟨halshs-03907134⟩
22 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More