Geography of urban fragmentation and school territories in Marseilles - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2015

Geography of urban fragmentation and school territories in Marseilles

Géographie de la fragmentation urbaine et territoires scolaires à Marseille

(1)
1

Abstract

This dissertation aims at describing the forms of urban fragmentation in Marseilles as well as its socio-spatial consequences through the modalities of school supply at the middle-school level and the practices of choosing schools for 6th graders, at various scales, in 2006 and 2009. School mapping imposes to families to attend a middle school in their neighborhood. But, facing important urban reconfigurations affecting the entire city of Marseilles, discrepancies between schools, parent’s expectations and local schooling conditions widen. The study focuses on the one hand on the quantification and localization of the phenomenon of school dodging (évitement scolaire) in Marseilles, and on the other on the detailed analysis of territorial local contexts, where several types of schooling strategies develop. Strong differentiations and quick urban socio-territorial recompositions in Marseilles imply heterogeneous school practices illustrating the widening of socio-residential inequalities in the city and representing excellent markers to probe into increasing urban fragmentation. An analysis of the strategies of different institutional and individual actors allows one to grasp the mecanisms of production of a systemic, top-down school space. The territorial approach is largely valued here and the analysis of local contexts underlines the existence of multiple, differentiated school territories.
Cette thèse s’attache à décrire les formes de la fragmentation urbaine à Marseille ainsi que leurs conséquences socio-spatiales à travers les modalités de l’offre scolaire au niveau du collège et les pratiques de choix des lieux de scolarisation à l’entrée en sixième, à plusieurs échelles, en 2006 et 2009. La carte scolaire impose aux familles un collège de secteur mais face aux importantes recompositions socio-territoriales qui affectent la ville de Marseille, des décalages s’opèrent entre les collèges, les attentes éducatives des parents et les conditions locales de scolarisation. L’étude porte d’une part sur la quantification et la localisation du phénomène de l’évitement scolaire à Marseille et d’autre part, sur l’analyse fine de contextes territoriaux, dans lesquels se développent plusieurs types de stratégies scolaires. Les fortes différenciations et les rapides recompositions socio-territoriales urbaines de la ville de Marseille impliquent des pratiques scolaires hétérogènes qui illustrent le creusement des inégalités socio-résidentielles dans la ville et constituent d’excellents indicateurs pour décrypter une fragmentation urbaine croissante. L’analyse des stratégies des différents acteurs institutionnels et individuels permet d’appréhender les mécanismes de production d’un espace scolaire systémique et hiérarchisé. L’approche territoriale est largement valorisée et l’analyse des contextes locaux souligne l’existence de territoires scolaires multiples et différenciés.
Fichier principal
Vignette du fichier
These_Audren_310315.pdf (28.92 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-01244911 , version 1 (16-12-2015)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01244911 , version 1

Cite

Gwenaelle Audren. Géographie de la fragmentation urbaine et territoires scolaires à Marseille. Géographie. AMU - Aix Marseille Université, 2015. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01244911⟩
765 View
632 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More