Les mécanismes d'une ségrégation universitaire francilienne : carte universitaire et sens du placement étudiant - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Theses Year : 2015

Factors of segregation between universities in the Parisian region: Location of universities, allocation systems in higher education and students’ sense of place

Les mécanismes d'une ségrégation universitaire francilienne : carte universitaire et sens du placement étudiant

Abstract

This doctoral research aims at explaining the differences of student populations between the universities of the Île-de-France region. Twelve of the sixteen universities were created after the events of May 1968, and four of them in 1991 (U2000 plan). Hence, the university landscape in the Parisian region is both complex and hierarchical. A bourdieusian perspective focused on the spatial dimension of social relations questions the factors of university segregation, defined by analogy with school segregation. Along with mental images, these factors can be analysed through material (transport systems) and institutional (allocation systems for students entering higher education) issues. Data describing the social characteristics of student populations are combined with interviews with academics and with nearly eighty students (half of them interviewed twice, or three times). Those students are registered in Paris 1 Panthéon-Sorbonne (in the quartier Latin) or in Paris 8 Vincennes - Saint-Denis, located in the northern underprivileged suburb of Paris, in Law, Geography or Administration faculties. In a segregated metropolis, allocation systems and universities strategies (specialization of curricula), along with location of faculties, create university segregation. For each student, higher education potentialities depend on his perception of institutional and material barriers. Inequalities of access to universities can be analysed through a sense of placement, resulting from the social trajectory and school capital of social agents. Indeed, students’ mobilities between universities reveal adjustments, reproducing social difference of student populations between universities.
Cette thèse s’attache à expliquer les différenciations de publics étudiants entre les universités publiques de la région Île-de-France. Issues de la division de l’Université de Paris après 1968, ou du plan U2000 (1991) pour les quatre plus récentes, ces seize établissements constituent un paysage universitaire complexe et hiérarchisé. À partir d’un cadre théorique bourdieusien considérant la dimension spatiale des rapports sociaux, la problématique de recherche interroge les mécanismes matériels, institutionnels et représentationnels d’une ségrégation universitaire, définie par analogie avec les travaux sur les niveaux primaire et secondaire du système scolaire français. L’analyse de données caractérisant les étudiants des seize universités (MESR-SISE) est croisée avec une enquête par entretiens auprès d’acteurs universitaires et d’environ quatre-vingt étudiants, dont la moitié a été suivie sur trois ans (entretiens répétés), inscrits en Droit, Administration Économique et Sociale et Géographie, à Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris 8 Vincennes - Saint-Denis. Dans une métropole parisienne ségréguée, la carte universitaire contribue à différencier les recrutements étudiants, à travers la localisation des offres de formation, les stratégies d’établissement qui y sont associées mais également les discontinuités créées par les systèmes d’affectation à l’entrée en L1 non sélective (système RAVEL puis Admission Post-Bac à partir de 2009). L’intériorisation socialement située des contraintes institutionnelles et matérielles (accessibilité en transport) définit des espaces des possibles universitaires distincts selon les étudiants. Leur sens du placement dépend de leur capital scolaire antérieur comme de leur trajectoire sociale. Les mobilités étudiantes entre universités constituent une clé de lecture de ces ajustements, qui (re)produisent les différenciations de publics entre établissements.
Fichier principal
Vignette du fichier
Frouillou_2015_These_Les mecanismes d une segregation universitaire francilienne .pdf (83.28 Mo) Télécharger le fichier
Cahiers annexes cartographiques.pdf (55.72 Mo) Télécharger le fichier
Livret mobile.pdf (455.34 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-01274983 , version 1 (16-02-2016)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01274983 , version 1

Cite

Leïla Frouillou. Les mécanismes d'une ségrégation universitaire francilienne : carte universitaire et sens du placement étudiant. Education. université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2015. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01274983⟩
2198 View
1543 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More