Capter les flux - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Book Sections Year : 2005

Capter les flux

Abstract

Pour comprendre le sens que prennent mobilités, échanges et territoires dans les pratiques d'agrégation juvénile, nous aborderons ces regroupements à travers la notion de rassemblement (Joseph, 1996). A partir d'exemples situés en proche banlieue parisienne, nous montrerons comment les sociabilités au sein des rassemblements, reposent sur la diversité des rassemblés et des milieux, ainsi que sur les capacités différentes distribuées à chacun. Ces sociabilités s'appuient justement sur cette diversité pour construire par le rassemblement, une stabilité dans la forme des relations et des rapports de familiarité, susceptibles de produire à la fois des compétences partagées et des qualités expressives spécifiques au rassemblement. Ce sont ces qualités expressives qui sont appropriatives et constituent, ce que nous appelons des 'cultures territoriales'. Le rassemblement valorise la récurrence de ces qualités, de ces 'cultures territoriales' qui permettent à la fois de faire territoire et d'en sortir. L'accès au rassemblement ouvre en effet sur de nouveaux secrets, de nouvelles mobilités. Ces mouvements, et notamment le 'cabotage urbain' caractéristique des rassemblements de jeunes, façonnent à la fois une part de leur identité et nous le verrons, leur permet de capter les flux (travail, trafic, drague, 'bons plans'...).
Fichier principal
Vignette du fichier
Article_Capter_les_flux_Boissonade_.pdf (3.89 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-00841536 , version 1 (05-07-2013)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00841536 , version 1

Cite

Jérôme Boissonade. Capter les flux. G. Capron, G. Cortès, H. Guétat-Bernard. Liens et lieux de la mobilité, Belin, pp.191-203, 2005. ⟨hal-00841536⟩
98 View
348 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More