L'acquisition des premières prépositions chez un enfant francophone - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue Faits de langues Année : 1997

L'acquisition des premières prépositions chez un enfant francophone

Résumé

Il s'agit ici d'analyser l'apparition des premières propositions (principalement à et pour) dans le langage en cours d'acquisition d'un enfant francophone, entre 1;08 et 2;04. L'analyse linguistique des énoncés de l'enfant en contexte révèle, d'une part, la précocité de l'emploi de ces deux prépositions par rapport à d'autres marqueurs grammaticaux et son évolution parallèle à celle de la détermination nominale, d'autre part la primauté du fonctionnement argumentatif de ces prépositions et leur rôle essentiel dans l'articulation des représentations de l'enfant à celles d'autrui.
La préposition, qui apparaît de manière précoce en cours d'acquisition du langage, n'est pas une catégorie accessoire. Elle est utilisée par l'enfant dès qu'il amorce une syntaxe à deux mots, et s'avère essentielle à deux niveaux. D'une part, elle permet à l'enfant de reprendre et de déterminer une représentation mal interprétée par son interlocuteur. Les prépositions pour et à introduisent ainsi une nouvelle détermination des objets, par l'identification de leur cible ou de l'une de leurs propriétés inhérentes. A un stade où précisément l'enfant met en place son système de détermination nominale, ces prépositions contribuent de façon privilégiée à "éliminer de l'indétermination". D'autre part, ce sont les prépositions à fonction métalinguistique qui prévalent, et l'on constate que l'enfant acquiert très rapidement les outils qui lui permettent d'articuler ses propres représentations à celles d'autrui. Les prépositions précoces comme à et pour sont sollicitées pour leurs valeurs argumentatives et pragmatiques : il s'agit pour l'enfant d'argumenter une intention préalable de signifier ou de faire. Dans un contexte où la référenciation proprement dite n'est pas tout à fait en place, où les conflits d'intentions, le malentendu et l'ambiguïté sont constants, les outils linguistiques de reprise, de post-détermination et d'argumentation se révèlent en fait essentiels à la continuité des échanges et du processus d'acquisition du langage.
Fichier principal
Vignette du fichier
Prepositions.pdf ( 185.21 Ko ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

halshs-00117228, version 1 (30-11-2006)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00117228 , version 1

Citer

Aliyah Morgenstern, Martine Sekali. L'acquisition des premières prépositions chez un enfant francophone. Faits de langues, 1997, n°9, pp.201-211. ⟨halshs-00117228⟩
403 Consultations
613 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 12/05/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus