The olfactory experience: constants and cultural variables. - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue Water Science and Technology Année : 2004

The olfactory experience: constants and cultural variables.

Résumé

Odor and olfaction anthropology explores four lines of research which, in many cases, may overlap: the variability of the olfactory perception, olfactory skills and know-how, odor use, and odor representations. My proposal here is to deal with the first one, trying to answer the following question: is olfactory perception a phenomenon resulting solely from the biological organization of the human being, in such a way that it does not know other variations than the ones due to nature? Or, on the contrary, can we show different kinds of olfaction culturally determined or, at least, environmental influences resulting in significant perceptual differences among groups, societies, cultures, etc.? In the first part of the text, I will deal with the invariants (or universals). In the second, I will insist on the cultural types of olfaction. In the third and last part, I will advance the following proposal: beyond the discussion on the roles that nature and culture play in human olfaction, we can sustain that naturally and culturally, there is a way of smelling characteristic of our species. Finally, I will conclude with two examples of the symbolic treatment characteristic of the olfactory human experience.
L'anthropologie des odeurs et de l'olfaction explore quatre axes de recherche qui, dans de nombreux cas, peuvent se recouper : la variabilité de la perception olfactive ; les savoirs et savoir-faire olfactifs ; l'usage des odeurs ; les représentations des odeurs. C'est le premier axe que je propose d'aborder ici, en tentant de répondre à la question suivante : la perception olfactive est-elle un phénomène qui doit à la seule organisation biologique de l'être humain, ses formes ne connaissant pas d'autres variations que celles qui sont naturellement contraintes ? Ou bien peut-on mettre en évidence des modalités culturellement déterminées de l'olfaction ou, au moins, des influences environnementales qui vont se traduire par des différences perceptuelles significatives entre groupes, sociétés, cultures, etc. ? Dans la première partie du texte, je traite des invariants (ou des universaux). Dans la seconde, j'insiste sur les modalités culturelles de l'olfaction. Dans la troisième et dernière partie, j'avance la proposition suivante : au-delà du débat sur la part de la nature et de la culture dans l'olfaction humaine, on peut soutenir que naturellement et culturellement, il y a une manière de sentir propre à notre espèce. Je conclue par deux exemples de ce traitement symbolique caractéristique de l'expérience olfactive humaine.
Fichier principal
Vignette du fichier
The_olfactory_experience.pdf ( 158.45 Ko ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

halshs-00130924, version 1 (15-02-2007)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00130924 , version 1

Citer

Joël Candau. The olfactory experience: constants and cultural variables.. Water Science and Technology, 2004, 49 (9), pp.11-17. ⟨halshs-00130924⟩
1931 Consultations
1577 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 15/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus