Modèles et pensées de l'expression : perspectives microgénétiques - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Intellectica - La revue de l’Association pour la Recherche sur les sciences de la Cognition (ARCo) Year : 2008

Modèles et pensées de l'expression : perspectives microgénétiques

Victor Rosenthal
  • Function : Author
  • PersonId : 837135

Abstract

Theories and models of expression: a microgenetic perspective. We assess the contribution of microgenetic thinking to “expressivist” and semiotic theories of perception. Three layers of expression are distinguished: (i) originary expressivity of experience, (ii) action as expression, and (iii) expression as institution, this latter layer involving the necessity of re-expression and of reprise, along with a diversification of genres and modalities (virtual/actual, possible /necessary). As we proceed, we delineate the core issues of “expressivism” and define a generic framework on which to base a theory of expression. Mathematical models of actualization and theories of thematic field and of thematization provide in this respect valuable conceptual tools. The question of reprise is then restated as that of a necessary diversification of modalities (whether empowering or constraining) relative to different “phases” of microgenesis, each of which potentially involving its own modes of perception and memory. The continuous and dynamical setting laid out in the article enables us to account for various kinds of genericity that are constitutively correlated with different phases of activity (modes of organization) co-occurring in the field. Critical in this respect is the genetic concept of anticipation which subtends varying motivation building upon protention or forward tension. Depending on the phase of microgenesis, it becomes possible to highlight different modal and temporal characters involved in the constitution of forms in the field. A series of diagrams illustrates various stages of this development, which culminates in instituted semiosis and enunciation, each intrinsically related to, but distinct of, its expressive dimensions.
À titre de première étape dans un travail théorique sur les modèles et pensées de l'expression, on discute de l'apport des approches microgénétiques aux conceptions expressivistes et sémiotiques de la perception. En se tenant en deçà de toute question spécifique de narration ou d'actance, on s'efforce de décliner trois plans d'une problématique expressiviste, menant par degrés jusqu'aux sémioses instituées : expressivité originaire de l'expérience, action comme expression, et expression comme institution, introduisant alors l'exigence de la réexpression et de la reprise, avec la diversification des genres et des modalités (virtuel/actuel, possible/nécessaire). Il s'en dégage une problématique-noyau, et un imaginaire scientifique, appuyés à une réflexion sur les modèles de l'actualisation. On s'inspire pour cela des modèles de champ thématique et de thématisation développés antérieurement. Le problème de la reprise se reformule comme celui d'une nécessaire diversification des modalités (plus ou moins capacitantes ou contraignantes), en relation à différentes phases microgéné¬tiques, dont chacune peut sous-tendre des modes propres de perception et de mémorisation. À l'opposé de conceptions générativistes de l'actualisation, souvent solidaires d'a priori formalistes ou substantialistes, on expose ainsi les principes d'une problématique continuiste et dynamiciste des généricités, indexées sur différentes phases de constitution d'une activité. Inhérente à ce dispositif, l'anticipation, avant que de se décliner en plan ou prédiction, est motivation passant d'un niveau à l'autre, et aussi protention, tension vers un à-venir. Le principe théorique est alors d'accentuer, en fonction des phases microgénétiques, la qualification modale et temporelle de ce qui n'est éventuellement que motivation (préparation, sensibilisation) pour le déploiement de formations dans un champ. Présentés en annexe, des diagrammes illustrent certaines étapes de ce parcours, qui débouche sur les sémioses instituées et l'énonciation, organiquement liées – mais non confondues – à leurs dimensions expressives.
No file

Dates and versions

halshs-00338680 , version 1 (13-11-2008)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00338680 , version 1

Cite

Victor Rosenthal, Yves-Marie Visetti. Modèles et pensées de l'expression : perspectives microgénétiques. Intellectica - La revue de l’Association pour la Recherche sur les sciences de la Cognition (ARCo), 2008, 50 (3), pp.177-252. ⟨halshs-00338680⟩
159 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More