Anciennes sibylles et nouveaux oracles : remarques sur la diffusion des textes prophétiques en Occident, VIIe-XIVe siècles - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Book Sections Year : 2008

Anciennes sibylles et nouveaux oracles : remarques sur la diffusion des textes prophétiques en Occident, VIIe-XIVe siècles

Abstract

Les écrits prophétiques antiques n'ont pas été transmis sous forme de collections textuelles organisées ; le terme de « collection » peut toutefois être retenu pour désigner des anthologies prophétiques, composées par des collectionneurs, à partir de la fin du XIIIe siècle. Cette constatation est appuyée par une analyse de la circulation des Revelationes du pseudo-Méthode, écrit prophétique le plus répandu au Moyen Age. L'examen des contenus associés à cette « apocalypse » byzantine dans 76 manuscrits antérieurs au XIVe siècle ne révèle que deux cas de proto-collections. Dans quelques manuscrits mérovingiens et carolingiens, les Revelationes sont associés à un écrit de même genre attribué à Ephrem le Syriaque. Seul un groupe de manuscrits cisterciens allemands du XIIe siècle procède à des associations comparables. Les autres contextes de diffusion du pseudo-Méthode sont également examinés, en soulignant notamment l'importance du voisinage de textes géographiques.
La seconde partie de l'article s'intéresse à la genèse des « collections prophétiques » au XIIIe siècle, autour d'un noyau formé par les écrits de Joachim de Fiore. On peut distinguer trois stades : l'édition des oeuvres authentiques produite par des milieux florensiens et cisterciens est diffusée dès les premières décennies du XIIIe siècle ; à partir des années 1240, s'y ajoutent des écrits pseudépigraphes produits dans le contexte du conflit avec Frédéric II ; finalement, dans les dernières décennies du siècle, des collections rassemblent des écrits de provenances plus variées, mais toujours autour d'un noyau joachimite plus ou moins consistant. Cette formule caractérise l'essor des « collections prophétiques » à la fin du Moyen Age, dont le Libellus de Télesphore de Cosenza ou les sources employées par Jean de Roquetaillade offrent de bons exemples.
Fichier principal
Vignette du fichier
Anciennes_sibylles.pdf (308.56 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-00366474 , version 1 (08-03-2009)

Identifiers

Cite

Sylvain Piron. Anciennes sibylles et nouveaux oracles : remarques sur la diffusion des textes prophétiques en Occident, VIIe-XIVe siècles. Stéphane Gioanni, Benoît Grévin. L'antiquité tardive dans les collections médiévales : textes et représentations, VIe-XIVe siècle, Ecole Française de Rome, pp.259-302, 2008, ⟨10.1400/102768⟩. ⟨halshs-00366474⟩
270 View
921 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More