Un siècle de dynamiques paraglaciaires et végétales au Svalbard (Midre Lovénbreen, Spitsberg nord-occidental) - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue Géomorphologie : relief, processus, environnement Année : 2004

Un siècle de dynamiques paraglaciaires et végétales au Svalbard (Midre Lovénbreen, Spitsberg nord-occidental)

Résumé

Climatic changes that took place since the end of the Little Ice Age have considerably disturbed environmental balances in the high latitudes. In Spitsbergen (79°N) (Svalbard archipelago) valley glaciers moved back ca. 1 km in one century. In the recently deglacia- ted areas, new paraglacial processes have been acting on the landscape. They are accompanied by plant colonisation, the dynamics of which correlate with the increase through time of plant cover andfloristic diversity. The paraglacial dynamics, however, contribute with gelifluction to the instability of the sedimentary deposits at different time and spatial scales and partly destroy the plant cover. There is thus a strong interactive link between postglacial morphogenic process and plant dynamics. The present studies were carried out in the Midre Lovénbreen foreland at Br0ggerhalv0ya in Spitsbergen during 2001 and 2002. They allowed us to establish a chronology of plant colonisation in deglaciated areas in relation to the level of instability of the geomorphic environments.
Les changements climatiques, survenus depuis la fin du Petit Âge Glaciaire, ont considérablement modifié les équilibres environnementaux dans les hautes latitudes. Au Spitsberg nord-occidental (79°N), dans l'archipel du Svalbard, les glaciers de vallée et les glaciers de piedmont ont reculé d'un kilomètre en moyenne depuis un siècle. Sur ces espaces récemment libérés des glaces, de nouvelles dynamiques s'expriment : la colonisation végétale et l'activité morphogénique essentiellement paraglaciaire. La colonisation végétale des dépôts est corrélée à une augmentation, dans le temps, du taux de recouvrement végétal et à un accroissement du cortège floris- tique. Cependant l'activité paraglaciaire, résultant essentiellement du ruissellement et de la gélifluxion, contribue à l'instabilité des dépôts et à la destruction de ce couvert végétal. Ces dynamiques morphogéniques engendrent la formation d'un couvert végétal distinct de celui qui évolue sur les dépôts stables. Il existe une interaction forte entre les processus morphogéniques postglaciaires et les dynamiques végétales. Des études minutieuses de terrain et de cartographie ont été réalisées en 2001 et 2002 sur la marge proglaciaire du Midre Lovénbreen située sur la presqu'île de Br0gger, au Spitsberg nord-occidental. Elles permettent de proposer une chronologie de la colonisation végétale d'une marge récemment désenglacée, en relation avec la stabilité ou l'instabilité des environnements géomorphologiques.

Domaines

Géographie
Loading...
Fichier non déposé

Dates et versions

halshs-00468688, version 1 (31-03-2010)

Identifiants

Citer

Myrtille Moreau, Denis Mercier, Dominique Laffly. Un siècle de dynamiques paraglaciaires et végétales au Svalbard (Midre Lovénbreen, Spitsberg nord-occidental). Géomorphologie : relief, processus, environnement, 2004, 10 (2), pp.157-168. ⟨10.3406/morfo.2004.1211⟩. ⟨halshs-00468688⟩
174 Consultations
0 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 23/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus