L'humour au coin de la rue : "drôles" de regards sur la ville avec les arts de la rue - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2009

L'humour au coin de la rue : "drôles" de regards sur la ville avec les arts de la rue

Catherine Aventin

Résumé

Plus qu'une animation dans la rue apportant parfois un petit air festif dans un ordinaire urbain souvent perçu comme morne et monotone, les arts de la rue jouent, de notre point de vue , le rôle singulier de révélateur des qualités des espaces publics urbains mais aussi de modificateur des perceptions. Et l'humour est l'un des moyens spécifique par lequel ils redonnent ainsi à percevoir, à sentir, à agir, à réfléchir dans des espaces quotidiens. Grâce à lui les artistes de rue, se produisant par définition dans l'espace public urbain, travaillent la « matière urbaine », c'est-à-dire aussi bien la morphologie, que les matériaux, le mobilier urbain, les usages des lieux, etc. Rire, faire rire, pratiquer l'ironie ou le décalage, ces spectacles de rue portent un regard original sur la ville avec humour. Il ne s'agit pas seulement pour ces artistes de faire rire les citadins par un spectacle comique mais, pour certaines compagnies, de montrer et faire prendre un certain recul, d'offrir une autre expérience de la ville, de porter un autre regard, de faire partager une autre opinion sur des aménagements urbains... Ils peuvent par exemple revoir et interroger la question du patrimoine (on pense à la compagnie Délices Dada et ses visites guidées de « Circuit D »), porter un regard amusé mais sans concession sur les politiques culturelles et urbaines comme 26000 Couverts et son « Sens de la visite », mettre en scène du nouveau mobilier urbain qui au premier abord peut sembler drôle mais fait finalement réfléchir le citadin sur sa vie en ville (« Toute la lumière sur la ville du futur » d'Ici-Même (Paris)). Le quotidien et les pratiques ordinaires sont également montrés, détournés, moqués gentiment ou d'une façon plus acide, par exemple sur la place de la voiture en ville avec« Taxi » de Générik Vapeur ou encore mettant en scène les balayeurs de nos villes dans le « Corps de balai international » de la compagnie « Les piétons ». Nous nous proposons d'aborder cette question du rire en ville et du rire dans la ville en présentant comment, par le biais de l'humour, du plus léger au plus noir, les artistes de rue parlent de la ville et à la ville, dans l'espace urbain même. Quels traits particuliers de la ville abordent-ils ? Quels acteurs et politiques interrogent-ils ? De quoi font-ils rire et comment s'y prennent-ils ? Voici quelques questions développées au cours de notre communication.
Fichier principal
Vignette du fichier
EAUH-M21_Aventin.pdf (57.65 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

halshs-00512526 , version 1 (30-08-2010)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00512526 , version 1

Citer

Catherine Aventin. L'humour au coin de la rue : "drôles" de regards sur la ville avec les arts de la rue. L'humour au coin de la rue : "drôles" de regards sur la ville avec les arts de la rue, 2008, Lyon, France. pp.M21. ⟨halshs-00512526⟩

Collections

ETUDES-URBAINES
326 Consultations
198 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More