Do food scares explain supplier concentration? An analysis of EU agri-food imports - HAL Accéder directement au contenu
Pré-publication, Document de travail Année : 2009

Do food scares explain supplier concentration? An analysis of EU agri-food imports

Résumé

This paper documents a decreasing trend in the geographical concentration of EU agro-food imports. Decomposing the concentration indices into intensive and extensive margins components, we find that the decrease in overall concentration indices results from two diverging trends: the pattern of trade diversifies at the extensive margin (EU countries have been sourcing their agri-food products from a wider range of suppliers), while geographical concentration increases at the intensive-margin (EU countries have concentrated their imports on a few major suppliers). This leads to an increasing inequality in market shares between a small group of large suppliers and a majority of small suppliers. We then move on to exploit a database of food alerts at the EU border that had never been exploited before. After coding it into HS8 categories, we regress the incidence of food alerts by product on determinants including exporter dummies as well as HS8 product dummies. Coefficients on product dummies provide unbiased estimates of the intrinsic vulnerability of exported products to food alerts, as measured at the EU border. We incorporate the product risk coefficient as an explanatory variable in a regression of geographical concentration and show that concentration is higher for risky products.
Dans cet article nous cherchons à répondre à la question suivante: quel est l'impact des alertes sanitaires sur la concentration géographique des importations européennes de produits agro-alimentaires ? Le niveau de concentration varie-t-il avec le niveau de risque sanitaire des produits importés ? La propriété de décomposition de l'indice de Theil, nous permet d'établir que la diversification géographique globale est la résultante de deux tendances opposées, à savoir un mouvement de diversification à la marge extensive ; les pays de l'Union Européenne importent leur produits d'un portefeuille plus large de fournisseurs, et un mouvement de concentration à la marge intensive, les importateurs européens ont ciblé leurs gros volumes d'importation sur quelques fournisseurs. Ceci a pour effet d'accroître l'inégalité dans la répartition des parts de marché entre un petit groupe de gros fournisseurs et une majorité de petits. Nous établissons ensuite un lien entre concentration géographique et risque sanitaire des produits. Nos données, jamais utilisées auparavant, proviennent du système de notification d'alertes SPS de l'UE. Nous disposons ainsi, pour chaque pays importateur notifiant une alerte, d'une description du produit, de l'identité de l'exportateur et du type de mesure prise. Après codage de cette base en un niveau fin de nomenclature (HS8), nous estimons un coefficient de vulnérabilité aux alertes SPS, des produits exportés vers l'UE. Ce coefficient utilisé comme variable explicative, nous permet d'établir que la concentration est plus forte pour les produits présentant un risque sanitaire élevé.
Fichier principal
Vignette du fichier
wp200928.pdf ( 306.13 Ko ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

halshs-00574963, version 1 (09-03-2011)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00574963 , version 1

Citer

Mélise Jaud, Olivier Cadot, Akiko Suwa-Eisenmann. Do food scares explain supplier concentration? An analysis of EU agri-food imports. 2009. ⟨halshs-00574963⟩
249 Consultations
585 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 16/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus