Wikipedia, un trouble-fête de l'édition scientifique - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Hermès, La Revue - Cognition, communication, politique Year : 2010

Wikipedia Meddling with Scientific Publication

Wikipedia, un trouble-fête de l'édition scientifique

Abstract

In the space of just a few years, Wikipedia has become one of the foremost tools for disseminating scientific information, used by pupils, teachers and researchers alike (of the latter, one out of ten say they contribute). Despite a relatively complex publication system, the popularity of the “ knowledge wiki” is increasing (15 million articles, 270 languages, 100 000 unpaid contributors). We are learning more on how it functions: the factual error rate is fairly similar to that for the fee-paying Encyclopedia Britannica; the majority of articles are written by a small number of contributors (5 % of contributors are responsible for 90 % of the content); a series of “ administrators” act as fire-fighters or policemen, sometimes attracting the wrath of contributors; community dynamics and a common identity are the two main reasons for contributing; scientific sources are cited as much and more in Wikipedia as in scientific circles (which is involuntarily reproducing the “impact factor”). In comparison with its competitors, Citizendium and Knol, this contributory encyclopedia stands out for its outrageously rapid growth, but a possible levelling out in the number of articles (of which there are signs today) suggests that in future, contributors may focus more closely on the quality of articles.
Wikipedia est devenue en quelques années un outil de diffusion d'informations scientifiques de premier plan, utilisé par élèves, professeurs et chercheurs (parmi ces derniers, un sur dix reconnaît y contribuer). Malgré un système d'édition relativement complexe, le " wiki de la connaissance " a gagné en popularité (15 millions d'articles, 270 langues, 100 000 contributeurs bénévoles). On en sait davantage sur son fonctionnement : son taux d'erreur factuel est relativement similaire à celui de l'encyclopédie payante Britannica ; les articles sont souvent rédigés par un petit nombre de contributeurs (5 % des contributeurs sont à l'origine de 90 % du contenu) ; une série d'" administrateurs " jouent les pompiers ou les gendarmes, non sans s'attirer les foudres d'une partie des contributeurs ; dynamique communautaire et positionnement identitaire sont les deux motivations principales pour contribuer ; les sources scientifiques sont d'autant plus citées dans Wikipedia qu'elles le sont déjà dans le monde scientifique (le " facteur d'impact " est involontairement reproduit)... Comparée à ses concurrents, Citizendium et Knol, l'encyclopédie contributive se démarque par son développement insolent, mais l'éventualité d'une stabilisation du nombre d'articles (on assiste aujourd'hui à une sorte de plafonnement) laisse imaginer qu'à l'avenir les contributeurs se concentreront davantage sur la qualité des articles.
Fichier principal
Vignette du fichier
Barbe_H57.pdf (254.57 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-00643121 , version 1 (21-11-2011)

Identifiers

Cite

Lionel Barbe. Wikipedia, un trouble-fête de l'édition scientifique. Hermès, La Revue - Cognition, communication, politique, 2010, Sciences.com : libre accès et science ouverte, 1 (57), pp.69-74. ⟨10.4267/2042/38640⟩. ⟨halshs-00643121⟩
315 View
476 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More