La circulation monétaire dans la Cappadoce byzantine d'après les collections des musées de Kayseri et de Niğde - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue Travaux et Mémoires Année : 2010

La circulation monétaire dans la Cappadoce byzantine d'après les collections des musées de Kayseri et de Niğde

Résumé

L'analyse des monnaies byzantines des collections des deux musées de Cappadoce, Kayseri et Niğde (près de 1500, échelonnées du début du VIe au XIIe siècle) a établi les liens privilégiés de la Cappadoce avec la Syrie et la faiblesse de son intégration économique à l'échelle de l'empire au VIe siècle, la précocité et l'ampleur de la déprise monétaire caractéristique des VIIe et VIIIe siècles, les effets de l'action politique et administrative dans la région. En l'absence de presque toute donnée économique et au vu de la faiblesse des connaissances proprement archéologiques, ces données éclairent avec assez de précision l'insertion de l'Anatolie centrale dans l'économie et les échanges de l'empire en même temps que l'impact, direct et indirect, de la confrontation avec le califat, des conclusions d'autant plus importantes que l'Anatolie centrale est alors la matrice d'une aristocratie militaire et foncière qui s'impose dans le gouvernement de l'Empire à partir du IXe siècle.

Domaines

Histoire
Fichier principal
Vignette du fichier
TM16-MA_tivier_Prigent.pdf ( 2.03 Mo ) Télécharger
Origine : Accord explicite pour ce dépôt
Loading...

Dates et versions

halshs-00666332, version 1 (03-02-2012)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00666332 , version 1

Citer

Sophie Métivier, Vivien Prigent. La circulation monétaire dans la Cappadoce byzantine d'après les collections des musées de Kayseri et de Niğde. Travaux et Mémoires, 2010, 16, pp.577-618. ⟨halshs-00666332⟩
156 Consultations
1040 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 18/05/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus